• Formule E

La FE vise des anciens de F1

ESPN Staff
26 janvier 2013 « Marussia ne pouvait plus payer | Bianchi va découvrir Yeongam »

Alejandro Agag, le patron du futur championnat de Formule E, dont les monoplaces seront à propulsion entièrement électrique, cherche à recruter d'anciens pilotes de Formule 1.

Le championnat FE, qui débutera l'an prochain, sera disputé sur des circuits urbains ; Rio de Janeiro et Rome sont les seules villes confirmées pour le moment. Le groupe motopropulseur sera fabriqué par McLaren en association avec Spark Racing Technology. Une première équipe s'est engagée, celle de Drayson Racing.

On dit que des écuries de F1, d'IndyCar et de NASCAR pourraient également s'intéresser à la FE. Mais Agag aimerait aussi que d'anciens pilotes de F1 rejoignent cette nouvelle discipline qui vise un public mondial.

"Il ne faut pas considérer cela comme un pas en arrière", a-t-il dit à Pitpass.com. "Il faut considérer cela comme un pas de côté vers quelque chose de différent qui termine bien une carrière. Ce sera tout à fait honorable car il ne s'agira pas d'une catégorie junior (…) Il y aura d'anciens de la Formule 1 parmi les pilotes."

Une nouvelle expérience

Les monoplaces de FE seront rapides avec une vitesse de pointe de 240 km/h, mais leur son aigu sera loin d'être aussi bruyant que ceux de la catégorie reine. Pour Agag, cela offrira une nouvelle expérience pour les spectateurs d'un Grand Prix électrique : "Lorsque les pilotes parleront à leurs équipes, nous diffuserons la conversation sur les haut-parleurs ; vous pourrez les entendre pendant la course."

Le président de Formula E Holdings a ajouté que les coûts d'opération de la discipline seront très bas puisque le personnel présent au circuit sera limité à moins d'une dizaine de personnes pour chaque écurie, ce qui devrait suffire pour préparer deux monoplaces. Agag espère que chacune des dix équipes potentielles pourra compléter la saison sur un budget de 3,5 M€ (4,7 M$).

"Pendant la première année, nous allons acheter toutes les voitures (produites par un seul manufacturier) et les louer gratuitement aux équipes. En échange, nous aurons une part des revenus publicitaires", a expliqué Agag, qui prévoit que le deuxième championnat de FE, en 2015, verra l'apparition de voitures conçues par les équipes elles-mêmes.

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff