• Retour

La F1 manque à Kubica

ESPN Staff
22 décembre 2012 « Alonso, deux grands en un | Bianchi va découvrir Yeongam »

Robert Kubica, après avoir annoncé qu'un retour en F1 était impossible à court terme, admet maintenant que la catégorie reine lui manque énormément.

Le pilote polonais a été gravement blessé lors d'un accident de rallye en février 2011. Ses nombreuses fractures sont guéries, mais sa main droite qu'il failli perdre, ainsi que son coude, ne sont toujours pas entièrement rétablis.

Kubica a renoué avec la compétition en participant à des rallyes, il s'est même imposé. Cependant, l'objectif demeure un retour en Formule 1, dont l'attrait est toujours aussi fort.

"Je trouve difficile de regarder les courses de F1", a-t-il admis au journal Daily Express. "Courir me manque, c'est cela le plus gros problème. Lorsque je suis à la maison, j'ai l'impression de vivre une existence ennuyeuse et monotone. Lorsque je pilote, vu la concentration requise, mes limites ne m'affectent pas trop. Je suis reconnaissant."

Lentement mais sûrement

"On ne peut tout avoir dans la vie. Lorsque je suis aux commandes de voitures de course, c'est beaucoup mieux qu'il y a six mois. C'est maintenant très près de ce que parvenais à faire avant l'accident, donc c'est très bien."

"Si j'arrive à bouger mon bras (librement) de nouveau, il y a une chance que je revienne", a ajouté l'ancien pilote BMW Sauber et Renault. "Mais tant que ce n'est pas le cas, il faudra attendre. Il n'y a aucune chance que je revienne bientôt en Formule 1."

Kubica a expliqué qu'il s'était suffisamment remis de ses blessures pour piloter dans plusieurs catégories, mais pas encore celle qui l'attire le plus : "La force et la puissance du bras ne sont pas aussi bonnes qu'auparavant, mais s'il ne s'agissait que de cela, le problème serait réglé par deux mois de traitements. Malheureusement, il y a des problèmes plus importants à résoudre."

"La mobilité de la main et des doigts est limitée, mais je suis convaincu que cela se réglera, bien que lentement, car les nerfs ont besoin de beaucoup de temps", a précisé Kubica. "Il y a eu de lents progrès cette année. C'est la vie. Je ne gagnerais rien en étant frustré. C'est très simple, il n'y a pas d'autre option que de continuer à persévérer et à travailler."

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff