• Vu de l'objectif - Mark Sutton

La saison 2012 en images - 1ère partie

Mark Sutton
12 décembre 2012

Le photographe F1 Mark Sutton présente la première partie de ses images et anecdotes préférées du championnat 2012. La deuxième partie se trouve ici.

Australie : Button heureux

© Sutton Images
Agrandir

La lumière était incroyable quand Jenson (Button) est sorti de sa voiture. Il est venu vers moi et je pouvais bien voir ses doigts qui dessinaient un W (Pour 'Win', victoire en anglais). Il était de toute évidence absolument ravi. J'étais avec lui lors d'une séance de signature d'autographes à Barcelone, lors des derniers essais de pré-saison, et avant de quitter il m'avait dit "Je te verrai dans le Parc fermé !"

Malaisie : Sauber aux anges

© Sutton Images
Agrandir

J'aime le cliché du doigt du mécanicien, mais en fait, cette image a été prise par erreur ! Cela montre parfois comment votre autofocus fonctionne. Je voulais que le point soit sur Pérez qui est en arrière-plan, mais l'autofocus à fait le point sur la main. Pour moi, il s'agit néanmoins d'une belle image car on dirait que ce doigt affirme que Pérez est l'homme de l'heure (suite à sa 2e place). Ce moment a été empreint de grandes émotions chez Sauber, comme on le voit sur l'image du bas. Je me suis juste penché au-dessus de la barrière du Parc fermé pour la prendre. C'était la grande joie.

Chine : Les billes

© Sutton Images
Agrandir

Voilà qui démontre à quel point la quantité de 'billes' laissée par les pneus était importante en Chine, où les gommes ont joué un rôle crucial pendant la course. Je cherchais un bon angle quelque part autour du circuit pour bien montrer tous ces débris. Il y en avait tellement, c'était terrible. Si une voiture quittait la trajectoire... En fait, l'exemple de Kimi Räikkönen dit tout, il a perdu cinq places en un tour. Si vous roulez sur les billes, vous avez un gros problème. Sur la photo, on voit la Mercedes de Nico Rosberg.

Bahreïn : Portraits parfaits

© Sutton Images
Agrandir

Comme photographes, nous aimons beaucoup le paddock de Sakhir. C'est facile d'y travailler car l'environnement est très chaud et sec à Bahreïn, alors les pilotes ont tendance à sortir des motorhomes. Nous avons pris plusieurs photos de gens à l'extérieur, en conversation sur des bancs ou profitant d'un moment de détente sous des palmiers. La luminosité est fantastique lorsque le soleil se couche vers 16h00. Vous pouvez vous promener dans le paddock et photographier les gens sans que les motorhomes fassent obstacle comme en Europe. Et les arrière-plans sont sobres, des architectures de couleur sable et des surfaces planes sans publicité.

Tests du Mugello : Un circuit vieille-école

© Sutton Images
Agrandir

Voici la preuve que le circuit du Mugello, où ont eu lieu les seuls essais privés de la saison, est un circuit de la vieille école. À l'arrière-plan on peut voir le mur du périmètre, mais contrairement à d'autres circuits, le filet métallique servant à protéger les spectateurs est placé plus loin derrière. Pour les photographes, cela signifie que nous pouvons travailler derrière le mur mais sans avoir à viser entre les ouvertures du filet comme c'est le cas pour la plupart des circuits modernes. Sur cette image, on voit Sebastian Vettel ; il avait pris un vélo pour se rendre jusqu'à cet endroit, question d'observer les voitures en piste de plus près.

Espagne : Face au feu

© Sutton Images
Agrandir

Le personnel de Williams venait de poser pour la traditionnelle photo de la victoire et tout le monde entourait Frank, alors je me suis dirigé vers le centre médias pour transmettre mes images. Pendait que je marchais j'ai entendu une explosion ; tout le monde a aperçu de la fumée. En courant vers le stand Williams j'ai vu des gens de tout le paddock transporter des extincteurs. C'était le chaos total, mais cet incendie a permis de voir toute la camaraderie et le soutien qui existe entre les équipes. Plusieurs personnes étaient sur place avec leurs extincteurs car le feu pouvait se propager vers d'autres garages. Le soutien était superbe. Quant à moi, je me sentais un peu comme un photographe dans une zone de guerre. Je ne voulais embêter personne mais je devais prendre des photos pour les infos. Certaines têtes dirigeantes participaient aux efforts ; plusieurs personnes étaient couvertes de la poussière provenant des extincteurs.

Monaco : En file indienne

© Sutton Images
Agrandir

À Monaco, nous n'avons pas vécu la course ayant connu le plus de rebondissements, mais le fait de voir les premiers pilotes se suivre d'aussi près pendant aussi longtemps a été impressionnant. Vous essayez toujours de prendre la photo qui va traduire l'essence de la course et je pense que celle-ci n'en est pas loin. Il est très rare de voir les cinq premiers pilotes si rapprochés en fin de course. Le circuit est tellement étroit qu'on ne peut dépasser et les rails sont si près que la moindre erreur peut signifier l'abandon ; Mark Webber était sous une énorme pression. Et regardez à quel point les commissaires de course sont près de l'action, on ne voit cela nulle part ailleurs. Cette course est réellement unique.

Canada : Salto dans l'eau

© Sutton Images
Agrandir
Keith Sutton : La soirée était très belle et j'ai décidé de jeter un coup d'œil sur les quartiers de McLaren. Tout l'entourage de Lewis (Hamilton) était là, incluant sa copine Nicole Scherzinger et son manager Simon Fuller. Je prenais des photos car la luminosité était superbe, et c'est alors que j'ai aperçu Lewis se diriger vers la sortie du paddock. Pendant qu'il signait des autographes, j'en ai profité pour le devancer et me rendre sur la plate-forme flottante (qui mène aux véhicules des équipes). Alors qu'il s'approchait de moi, il a poussé son entraîneur Anti Vierula dans le bassin olympique ! Et je ne m'attendais pas à ce qui est arrivé ensuite : Lewis s'est retourné et a fait un incroyable salto arrière dans l'eau ! J'ai maintenu la pression sur le bouton de mon appareil et saisi toute la séquence. Je me suis dit que comme pilote McLaren, il n'a pas l'opportunité de sauter dans une piscine, comme le font les pilotes Red Bull lorsqu'ils gagnent à Monaco. Il en a profité à Montréal.

Europe : Une Red Bull sans énergie

© Sutton Images
Agrandir

Sebastian Vettel s'est arrêté sur la piste dimanche. Toutefois, les commissaires n'ont pu ramener la voiture jusqu'au garage Red Bull ; elle s'est rendue à mi-chemin entre le premier virage et les stands. J'ai eu l'opportunité de prendre quelques clichés un peu plus rapprochés que d'habitude alors que la monoplace était laissée quasiment seule. C'était plaisant d'avoir cette liberté, sans mécanos qui tentent de vous repousser. Se retrouver aussi près du volant et de l'arrière de la voiture, c'est inhabituel.

Grande-Bretagne : Noir c'est noir

© Sutton Images
Agrandir

Nous sommes en qualifications et le pilote est Fernando Alonso. C'était le dernier tour lancé de cette qualification et je peux vous dire que cette image n'a pas du tout été retouchée, mis à part la voiture, qui a été un peu assombrie. Le soleil éclatant et le front nuageux font pour une belle image à l'ambiance un peu menaçante. Voilà ce que nous avons vécu pendant la plupart du week-end, un ciel gris foncé, noir. Et beaucoup de pluie. J'étais heureux d'être au bon endroit pour prendre cette photo.

Allemagne : Fernando et son équipe

© Sutton Images
Agrandir

Santander a loupé un beau coup de pub. Ce sponsor avait son nom autour de la ligne d'arrivée mais les banderoles n'allaient pas jusqu'au stand Ferrari or c'est là que les photographes se concentrent. Enfin, moi, ça me va parce que je préfère lorsque le fond est uni, d'autant plus que le rouge fonctionne bien avec la voiture et l'équipe. Cela fait de plus belles images. Alonso a une main en l'air ; il est en grande forme et l'équipe l'adore. La voiture n'était pas la meilleure, mais Ferrari accomplissait le boulot chaque week-end. J'ai été impressionné de voir la manière dont Alonso s'est défendu devant Jenson Button à Hockenheim, même dans la zone DRS. Il était de toute évidence très à l'aise dans la voiture.

Mark Sutton est photographe F1 | www.suttonimages.com/ | www.gpweek.com | Mark sur Twitter

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff