• Affaire Lux-Sutil

Sutil retire son appel

ESPNF1 Staff
30 mars 2012 « Emanuele Pirro nommé commissaire | Bianchi va découvrir Yeongam »

Le conflit opposant Éric Lux à Adrian Sutil a officiellement pris fin, l'ancien pilote Force India ayant décidé de retirer l'appel qu'il avait déposé le mois dernier suite à sa condamnation en janvier.

Un tribunal allemand a déclaré Sutil coupable de coups et blessures à l'endroit de Lux, un des copropriétaires de l'écurie Lotus, avec qui il a eu une dispute dans une boîte de nuit de Shanghai le soir du Grand Prix de Chine 2011, il y aura bientôt un an. L'accusé a toujours nié avoir agi dans l'intention de blesser, mais Lux s'est retrouvé avec une profonde entaille à la nuque après avoir été touché par un verre cassé.

Sutil a reçu une sentence d'emprisonnement de 18 mois avec sursis, en plus d'une amende de 200 000 € (266 000 $), ce que ses avocats ont très rapidement porté en appel. Une semaine après que Lux ait pardonné et souhaité bonne chance à Sutil, le journal Bild -Zeitung rapporte que le pilote de 29 ans a maintenant laissé tomber les procédures.

Toutes les énergies sur la F1

"Je suis très heureux d'avoir eu l'occasion de m'exprimer à Éric Lux et de ne plus avoir à retourner devant la cour", a déclaré Sutil. "Je ne veux pas avoir à vivre une autre année comme la dernière. Le sujet est clos et je veux recommencer à faire aussi rapidement que possible ce que je fais le mieux : piloter en Formule 1."

Selon la même publication, la superlicence qu'octroie la FIA n'a pas été remise en question, même si Sutil a été reconnu coupable d'un acte criminel et qu'il ait choisi de l'accepter en mettant un terme à son appel. Il reste toutefois à voir si le pilote allemand pourra librement franchir toutes les frontières, ce qui dépend des critères propres à chaque pays où se rend la F1.

"Nous sommes très contents qu'Éric Lux et Adrian se soient parlés, le sujet est clos", a dit son manager, Manfred Zimmermann. "Dorénavant, nous allons nous concentrer uniquement sur l'aspect sportif et tout mettre en œuvre pour qu'Adrian fasse son retour en Formule 1."

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff