• Solide

Ecclestone raconte son agression

ESPNF1 Staff
27 novembre 2010 « Emanuele Pirro nommé commissaire | Red Bull attend un autre titre »

Bernie Ecclestone a avoué qu'il était resté un moment inconscient après avoir été frappé à la tête, mercredi soir lors de son agression, et qu'il a toujours un œil tuméfié.

Samedi matin, le président de la FOM, 80 ans, déclare dans la presse anglaise qu'il ressent encore des douleurs mais qu'il va "bien". Cette même presse indiquait vendredi qu'il a été agressé par quatre individus alors qu'il était en compagnie de son amie Fabiana Flosi, à la sortie de ses bureaux.

"J'en ai encore des douleurs. J'ai pris une sacrée raclée", a déclaré Ecclestone. "Lorsque j'étais au sol j'ai entendu Fabiana crier à l'aide et j'ai pris un ou deux coups de pied dans la tête ce qui m'a fait perdre connaissance."

"Lorsque je suis revenu à moi, j'avais la tête en sang mais je crois que j'ai eu de la chance."

"C'était complètement stupide et déplacé. S'ils m'avaient simplement demandé ce que j'avais j'aurais vidé mes poches, mon porte-monnaie et tout", a ajouté Ecclestone. Il a précisé que ses agresseurs on arraché les boucles d'oreille de son amie.

Le détenteur de l'une des plus grosses fortunes de Grande-Bretagne a nié que la montre Hublot qu'il avait au poignet a une valeur d'au moins 300 000 $, traitant ces rumeurs de "foutaise".

Ecclestone avait déjà vécu pareille mésaventure il y a quatre ans dans le quartier de Chelsea. Il était alors accompagné de son ex-épouse Slavica.

"J'ai entendu Fabiana crier à l'aide et j'ai pris un ou deux coups de pied dans la tête ce qui m'a fait perdre connaissance"
Bernie Ecclestone

L'une des filles d'Ecclestone, Tamara, a condamné cet acte "ignoble" tout en confirmant que son père est de retour au travail.

"Il en faut pour sonner mon père", a-t-elle confié à l'Evening Standard. "Je lui ai parlé ce matin et il a le moral."

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff