• 26 décembre

Naissance d' Adrian Newey

Adrian Newey au volant de sa Jaguar Type-E à Goodwood © Sutton Images
Agrandir

1958
Considéré comme le meilleur aérodynamicien que la F1 n'ait jamais connu, Adrian Newey nait à Stratford-upon-Avon, en Angleterre. Il fait ses dents en F1 sous les ordres de Harvey Postlethwaite en s'occupant de la monoplace de Fittipaldi. Par la suite, il fait un bref mais apprécié passage en IndyCar et en Championnat CART où il conçoit plusieurs monoplaces. De retour en F1, il contribuera aux titres constructeurs remportés par Williams et McLaren et améliorera grandement l'équipe Red Bull. Les week-end de vacances ressemblent à ceux de course pour Newey qui n'aime rien de mieux que de se glisser derrière le volant d'une de ses voitures de course d'époque ou classique. Il a également participé à des épreuves plus modernes, notamment des courses d'endurance - y compris les 24 Heures du Mans.

1992
Décès aux Pays-Bas de Jan Flinterman, il avait 73 ans. Il n'a participé qu'à un seul Grand Prix, celui des Pays-Bas en 1952, mais a conduit deux voitures. Il a commencé la course à Zandfort, au volant d'une Maserati A6GCM, mais après six tours, une rupture de différentiel l'obligeait à abandonner. Il pris alors une autre Maserati, similaire à la sienne, et pilotée par Chico Lands. Il termina neuvième du Grand Prix, avec sept tours de retard.

1936
Naissance à Sheffield de Trevor Taylor. Il a participé à 27 Grands Prix entre 1959 et 1966. Son meilleur résultat fut une deuxième place au Grand Prix des Pays-Bas 1962. Taylor a beaucoup perdu lors du crack boursier de 1987 et a été contraint de vendre sa collection de trophées de F1 et de souvenirs.

1935
Naissance à Mexico City de Moises Solana. Il a participé à huit Grand Prix entre 1963 et 1968, tous aux Etats-Unis et au Mexique. Il est le seul pilote à avoir couru dans une F1 portant le numéro 13. Il s'est tué en 1969 en heurtant un pont après avoir perdu le contrôle de sa McLaren lors d'une course de côte.

1935
Naissance à Toronto, au Canada, de Bill Brack. Il disputa le Grand Prix du Canada en 1968, 1969 et 1972 - mais n'a jamais terminé une de ces courses. Il prit sa retraite pour s'occuper d'une concession Chrysler, à Toronto.

© ESPN Sports Media Ltd.
Close