• C'était un 16 novembre

Naissance de Tazio Nuvolari

Nuvolari et son Alfa Romeo en 1935, sa meilleure saison © Getty Images
Agrandir

1892
Naissance de Tazio Nuvolari à Castel d'Ario. Certainement le meilleur pilote de la période entre les deux guerres. L'Italien a plus de 30 ans lorsqu'il se dévoue à la course automobile mais dès 1932 il est consacré champion européen. Seul son talent lui permet de battre les Mercedes pourtant dominatrices. La saison 1935 est sa meilleure, mais c'est la victoire de Nuvolari au Grand Prix d'Allemagne qui étonne. Au volant d'une Alfa Romeo surclassée par cinq puissantes Mercedes-Benz, et retardée par un arrêt raté, il parvient à remporter l'épreuve. Les 300 000 spectateurs acclament sa "victoire impossible" sous les yeux furieux des dirigeants nazis. Malgré une santé chancelante, Nuvolari reprend du service après la guerre et gagne encore. Mais il tousse parfois du sang en pilotant et il met un terme à sa carrière en 1950. Il subit un AVC en 1952 ; un autre lui est fatal l'année suivante. "Le plus grand pilote du passé, du présent et du futur", disait Ferdinand Porsche.

1991
Le président de FIAT, Gianni Agnelli, nomme Luca di Montezemolo comme nouveau président de la filiale Ferrari. Di Montezemolo s'engage a reconstruire la Scuderia dans le but de reconquérir le championnat F1. Avec Jean Todt comme directeur de la Gestion sportive, Ross Brawn comme directeur technique et Michael Schumacher comme pilote, la Dream Team de Ferrari atteint son objectif en 2000, mettant ainsi fin à une traversée du désert qui avait débuté en 1979. Et ça ne s'arrêterait pas là : Ferrari restait imbattable les quatre années suivantes.

1900
Naissance d'Elizabeth Junek (Eliska Junkova), une des grandes femmes pilotes de son époque, à Olomouc en Moravie. Elle est mécanicienne pour son mari Cenek mais prend le volant lorsque ce dernier se blesse à une main. Elle pilote en solo à partir de 1924 et ses résultats sont impressionnants. Comme récompense suite à une victoire, le couple décide d'acheter une seconde Bugatti en 1925. Junkova se bat au même niveau que les hommes. En 1926, au Nürburgring, elle devient la première (et à ce jour la seule) femme à remporter un Grand Prix. Au GP d'Allemagne 1928, son mari prend le relais mais se tue en quittant la route. Elle prend immédiatement sa retraite, vend les voitures, et part en voyage. Dans la Yougoslavie d'après-guerre, le gouvernement communiste ne l'autorise plus à quitter le pays. Mais en 1989, à 89 ans et contre l'avis de ses médecins, Junkova se rend aux États-Unis comme invitée d'honneur pour une rencontre d'amateurs de Bugatti. Elle meurt à 93 ans.

1997
Le nom Ligier disparaît de la Formule 1 lorsque Flavio Briatore vend l'équipe au quadruple champion du monde Alain Prost, qui lui appose son nom. Après quatre saisons et ayant connu plus de bas que de hauts, les coffres se vident au début de la saison 2002. Prost GP quitte la F1 ; ses dettes s'élèvent à 30 millions $.

2006
Michael Schumacher prend le volant de la nouvelle Ferrari F2006 pour la première fois. Il ne boucle que quatre tours du circuit de Fiorano, propriété de l'équipe, question de simplement vérifier les systèmes. À la conclusion de la saison, Fernando Alonso le battra de nouveau pour le titre, mais Schumacher sera vice-champion pour sa dernière saison avec Ferrari comme pilote. La F2006 lui aura permis de faire mieux que sa 3e place de la saison précédente.

© ESPN Sports Media Ltd.
Close