• C'était un 6 novembre

Naissance de Peter Collins

Collins remporte le GP de Grande-Bretagne 1958 ; ce sera sa dernière victoire
© Press Association
Agrandir

1931
Naissance de Peter Collins en Grande-Bretagne. Il est une des figures populaires de la F1 des années 1950. Le pilote Ferrari est bien placé pour remporter le championnat 1956 lors du Grand Prix d'Italie, mais il cède le volant à son coéquipier Juan Manuel Fangio. Cependant, un problème mécanique mène à un abandon. Bien qu'il soit déçu, son geste envers Fangio lui gagne le respect de l'Italie. Enzo Ferrari est si reconnaissant qu'il le prend sous son aile. En 1957, Mike Hawthorn rejoint l'équipe, mais le duo connaît une saison peu glorieuse. La Ferrari Dino 246 renverse la vapeur en 1958 ; Collins signe sa troisième victoire lors du Grand Prix de Grande-Bretagne, ce qui le place troisième dans le classement des pilotes. Deux semaines plus tard, il perd le contrôle de sa voiture lors du GP d'Allemagne. Éjecté du cockpit, il frappe un arbre ; le traumatisme crânien est fatal.

1994
Une victoire pour Damon Hill à la conclusion d'un GP du Japon sous la pluie ravive ses chances d'être champion. Le Britannique bat son rival, Michael Schumacher, de trois secondes. S'il termine devant lui lors de la finale en Australie, la couronne sera pour lui. "J'ai dit à l'équipe qu'il ne servait à rien de me dire d'aller plus vite, j'étais déjà à la limite", rapporte Hill. Martin Brundle pensait voir son dernier jour quand il a frôlé un tracteur récupérant une voiture déjà accidentée. "J'ai vraiment cru que c'était fini", explique-t-il. "J'ai roulé sur une flaque et j'ai fermé les yeux (…) Je croyais réellement que c'était la fin."

© ESPN Sports Media Ltd.
Close