• C'était un 4 novembre

Piquet gagne, Prost boude

Prost crée des étincelles à Adélaïde
© Sutton Images
Agrandir

1990
Aux commandes de sa Benetton, Nelson Piquet gagne le Grand Prix d'Australie à Adélaïde. Pour sa dernière course avec Ferrari, Nigel Mansell fait tout pour devancer le Brésilien, sans succès. Ayrton Senna, qui avait remporté le titre dans des circonstances très controversées lors de la course précédente au Japon, commet une erreur et abandonne. Alain Prost, la victime du téméraire Senna à Suzuka, reçoit une amende pour avoir quitté la réunion des pilotes. Piquet vient à la défense du Français : "Il est sorti de la pièce car la FISA avait promis de pénaliser les pilotes ayant un mauvais comportement en piste. Regardez ce qu'a fait Senna."

2002
Cristiano da Matta, champion de la série CART, signe un contrat de deux ans avec Toyota F1. "J'ai accompli un de mes objectifs en remportant le titre des pilotes en CART", dit-il. "Je suis maintenant prêt pour le prochain défi." Motorisé par Toyota aux États-Unis, ce lien facilite le transfert du Brésilien. Mais ses deux saisons sont difficiles et il s'adapte mal, bien qu'il récolte quelques sixièmes places. Il retourne aux USA en 2004.

2009
On apprend que les pilotes formant le top 20 de la Formule 1 ont reçu un montant global de $134,8 millions $ US (97m €) pendant la saison, bien que quatre d'entre eux n'aient pas reçu de salaire. Ce montant n'inclut pas les redevances des sponsors. Chez Ferrari, Kimi Raikkonen empoche à lui seul 45 millions $ US (32m €). Au cours de l'hiver précédent le championnat, Jenson Button a diminué son salaire à 5 millions $ US (3,6m €) pour s'assurer que son équipe Brawn GP puisse se permettre de participer au championnat. Il sera couronné.

© ESPN Sports Media Ltd.
Close