• C'était un 11 février

La carrière la plus courte

Mario Dominguez, un tour et puis s'en va © Sutton Images
Agrandir

2005
Le pilote ChampCar Mario Dominguez connaît la carrière en Formule 1 la plus courte de tous les temps avec un tour dans la Jordan F1. Jordan testait sa nouvelle voiture à Silverstone avec les pilotes Tiago Montiero et Narain Karthikeyan. Dominguez devait prendre la voiture dans l'après-midi, mais l'hélicoptère médical était cloué au sol en raison du brouillard et Dominguez n'a pu faire qu'un tour d'installation. Le Mexicain est reparti en ChampCar.

1973
Le premier Grand Prix du Brésil est remporté par Emerson Fittipaldi à Interlagos, devant Jackie Stewart et Denny Hulme. Wilson Fittipaldi, frère d'Emerson, faisait les frais d'une surchauffe de sa Brabham au 5e tour, Carlos Pace abandonnait un peu plus tard, parmi les autres Brésiliens.

2003
Le triple champion du monde Emerson Fittipaldi annonce son retour en Champ Car en tant que propriétaire d'écurie. Il avait mis un terme à sa carrière en 1996 après un énorme accident sur le circuit du Michigan. Tiago Montiero était son pilote. L'équipe a couru une saison avec des résultats décevants.

2008
Les passagers en transit à l'aéroport de Zurich peuvent trouver au duty free... des Formules 1, mises aux enchères par Peter Sauber. Les voitures concernées étaient les Sauber pilotées par Jean Alesi et Kimi Räikkönen.

1934
Champion du monde sur deux et quatre roues, John Surtees vient au monde à Tatsfield, dans le Surrey, en Angleterre. Quatre fois champion du monde 500cc dans les années 1950 et 1960, il rejoint la F1 en 1960 avec Lotus et grimpe sur le podium dès sa deuxième course, au Grand Prix de Grande-Bretagne. En 1963, il pilotait pour Ferrari et triomphait sur le Nürburgring. Un an plus tard, il était champion du monde devant Graham Hill et Jim Clark. Il quittait Ferrari au Mans en 1966 pour Cooper-Maserati.

En 1967, il était le fer de lance de Honda en Formule 1, sans grand succès. En 1970, et montait son équipe mais manquait de fiabilité. Il a pris sa retraite en 1972 et, la même année, son équipe remportait la Formule 2 avec Mike Hailwood. L'équipe arrêtait ses activités en 1978 mais Surtees restait une figure clé du sport mécanique britannique.

© ESPN Sports Media Ltd.
Close