Course

14:00 Les pilotes s'élancent pour un tour de formation. Pour chauffer les supertendres. Bonne course à tous !

13:57 Un petit mot sur les conditions de course, à trois petites minutes du départ, il fait 23° à Monaco, la piste est à bonne température (42°).

13:55 Chez Force India, ''les pilotes sont très calmes avant le départ, mais on peut voir leur concentration", lit-on sur le Twitter de l'écurie. Paul Di Resta et Adrian Sutil partagent la septième ligne.

13:53 Les stratégies ne sont pas encore connues. Les équipes devraient opter pour deux ou trois arrêts, tout dépendra de la longévité des super tendres, plus résistants que prévus depuis le début du week-end monégasque.

13:46 La course sera lancée dans moins d'un quart d'heure. Le Prince Albert II s'installe en compagnie de sa future femme, Charlene Wittstock.

13:42 Petit rappel sur le DRS (Drag réduction system, Système de réduction de la traînée). Il sera utilisable à partir du 3e tour. Les pilotes pourront le déclencher après le virage Anthony Noghes, jusqu'au bout de la ligne droite d'arrivée, avant la montée vers Sainte-Dévote.

13:35 Absentes des qualifications, les HRT seront bien au départ. Les commissaires de course, Allan McNish en tête, ont choisi de les repêcher.

13:31 En tout cas, Kubica manque beaucoup pour cette course, comme depuis le début de saison. En 2010, il avait réussi le 2e temps des qualifs et avait terminé 3e de la course. Cette fois-ci, les LRGP son loin, Petrov 10e, Heidfeld 16e.

13:28 Monaco est la ville de résidence de Robert Kubica et il est beaucoup question du Polonais dans le paddock même si on ne l'y a pas vu. Le patron de l'écurie Lotus Renault, Éric Boullier n'écarte pas un retour dès cette année. "S'il revient, ce sera sa décision", a-t-il déclaré à Autosport. "S'il la prend, c'est qu'il sera prêt. On devrait en savoir plus cet été".

13:22 En GP2, Charles Pic a remporté samedi le sprint, Romain Grosjean, troisième de cette course, a pris la tête du championnat à égalité avec Sam Bird, ce duo comptant un seul point d'avance sur Pic. Davide Valsecchi avait remporté la course principale vendredi.

13:18 Daniel Ricciardo, pilote de réserve Toro Rosso, s'est offert un doublé, ce week-end, à Monaco en Formula Renault 3.5. L'Australien a gagné la 2e course ce matin. Jean-Éric Vergne reste leader du Championnat en dépit d'une pénalité qui l'a poussé hors des points dimanche.

13:14 Nico Rosberg, un peu miraculé samedi matin, partira de la 7e place dans moins d'une heure. Sa Mercedes W02 avait été réparée en deux heures par ses mécaniciens pour lui permettre de participer aux qualifications. Pastor Maldonado l'accompagnera sur la 4e ligne, c'est la deuxième fois de suite que le Vénézuélien entre dans le top 10. Cela n'avait pas aidé Williams à marquer ses premiers points en Espagne, il avait fini 15e.

13:07 Sergio Pérez était en observation cette nuit à l'hôpital Princesse Grace de Monaco, il y restera pour une deuxième nuit et repassera un scanner lundi. Mais il semble bien récupérer.

12:58 Le septuple champion du monde partira sur la 3e ligne, 5e, devant Felipe Massa, 6e, meilleur résultat de la saison en qualif pour le Brésilien, à égalité avec la Chine. Lewis Hamilton avait réussi le 7e temps, mais a été retrogradé de deux places, pour avoir coupé une chicane.

12:53 Sur cette grille, nous retrouvons six pilotes déjà vainqueurs à Monaco. Michael Schumacher, qui compte 5 victoires (1994, 1995, 1997, 1999 et 2001), Jarno Trulli (2004), Fernando Alonso (2006 et 2007), Lewis Hamilton (2008), Jenson Button et Mark Webber.

12:47 Pendant la course, vous pourrez également suivre l'évolution des classements en temps réel grâce à l'onglet Classements situé au-dessus de ces commentaires.

12:43 Continuons de détailler la grille de départ, que vous pouvez retrouver à gauche de cette page. Mark Webber, vainqueur en 2010, s'élancera de la 3e position avec Fernando Alonso à ses côtés. Stefano Domenicali était un peu déçu après les qualifications, mais sait bien que Monaco est une course indécise jusqu'à la fin. "La course sera longue et pleine de pièges. Nous devons essayer de profiter de toutes les opportunités. Le départ jouera un rôle déterminant, mais il sera primordial de ne pas faire d'erreurs", demandait le team principal de la Scuderia Ferrari.

12:36 En 1996, le Grand Prix de Monaco avait souri à un pilote français, pour la dernière fois. Olivier Panis y avait remporté sa seule victoire, la France attend son successeur. Comme on attend celui de Yannick Noah à Roland-Garros depuis 1983. Il y a quinze ans, trois pilotes seulement avait franchi la ligne, David Coulthard et Johnny Herbert en plus de Panis.

12:29 Le Britannique a été touché en voyant l'accident de Pérez et de Nico Rosberg, samedi matin. Il était sorti au même endroit, à la sortie du tunnel, en 2003, au volant d'une BAR. Comme Karl Wendlinger en 1994, deux semaines après un terrible GP de Saint-Marin, qui avait coûté la vie à Roland Ratzenberger et Ayrton Senna.

12:24 Jenson Button partira aux côtés du champion du monde, lui titré en 2009 et vainqueur ici la même année. S'il peut encore s'imposer, il le fera mais il vise surtout Silverstone. "J'ai remporté le GP de Monaco et j'aimerais m'y imposer de nouveau, mais il y a trois choses qu'un pilote de F1 rêve de remporter : le Championnat, le GP de Monaco et sa course à domicile", les deux premières étant déjà faites.

12:19 Vettel n'a jamais gagné sur le Rocher, il voudra inscrire son nom au palmarès de cette course unique sur ce circuit conçu par un certain Anthony Noghes. Il aura 78 tours de 3,340 km dimanche pour devenir le nouveau prince de Monaco.

12:12 D'un point de vue purement sportif, Sebastian Vettel a décroché une nouvelle pole samedi, la 5e cette saison (en 6 courses), la 20e de sa jeune carrière. Il entre déjà dans le top 10 de cet exercice, à égalité avec Damon Hill et Fernando Alonso. Mais Michael Schumacher reste le recordman de la spécialité avec 68 poles, trois de plus qu'Ayrton Senna.

12:03 Commençons par vous donner des nouvelles de Sergio Pérez, victime d'un spectaculaire accident hier en qualifications. Le Mexicain n'est pas gravement touché, il souffre d'une commotion cérébrale et d'une blessure musculaire à la cuisse. 'Checo' ne sera bien sûr pas au départ aujourd'hui, mais a donné rendez-vous pour le Canada.

11:57 Bonjour à toutes et à tous. Bienvenue en ce jour de Fête des Mères pour suivre en direct le Grand Prix de Monaco, sixième manche du Championnat du Monde 2011.

Tour 1

Les feux rouges s'éteignent, c'est parti ! Alonso a doublé Webber, Vettel et Button sont bien partis. Rosberg a gagné 2 places, il est 5e. Schumacher est mal parti mais a doublé Hamilton dans le Loews, il est 9e.

Tour 2

Vettel a déjà pris 2''4 sur la meute menée par Button. Alonso est 3e devant Webber, Rosberg, Massa, Maldonado qui est bien parti aussi. Petrov est 8e, Hamilton se plaint déjà de vibrations à l'arrière de sa McLaren.

Tour 3

Vettel tourne en 1'20''2, le seul sous les 1'21''. Button est à 3''2, Alonso à 4''. Le DRS est actif, les pilotes peuvent ouvrir l'aileron arrière s'ils sont à 1'' du pilote qui les précède.

Tour 4

1'19''811 pour Vettel, nouveau meilleur temps en course. Hamilton est toujours 10e, il est parti avec les tendres, les plus durs amenés par Pirelli à Monaco.

Tour 5

1'19''485 pour Vettel, les autres sont en 1'20''. Hamilton et Schumacher se battent pour la 9e place.

Tour 6

Button commence à trouver le rythme mais continue de perdre du temps. 1'19''5 pour Vettel, 1'19''8 pour le pilote McLaren.

Tour 7

Maldonado tourne actuellement dans des temps similaires à ceux de Rosberg et Massa. La Williams est toujours 7e, à 14'' de Vettel. Hamilton perd 2'' au tour derrière Schumacher.

Tour 8

Button reprend deux dixièmes à Vettel, c'est la 1ere fois qu'il réussit un meilleur temps que l'Allemand. Il pointe à 4''4, Alonso est à 6''2, Webber à 7''7. Rosberg est 5e à 13''5. Barrichello est 11e et revient sur le duo Schumi-Hamilton.

Tour 9

Meilleur tour en course pour Fernando Alonso en 1'19''327. Dans trois ou quatre tours, Liuzzi sera déjà en position de retardataire.

Tour 10

Super dépassement d'Hamilton sur Schumacher avant Sainte-Dévote ! Il va pouvoir accélérer, merci à son DRS. L'Allemand était tout proche du mur des pneus.

Tour 11

Alonso continue à attaquer, nouveau meilleur tour en course : 1'19''262, il est à 1''2 de Jenson Button. Vettel ne s'envole pas tant que ça : 4''3 sur Button, il en avait déjà 2''4 après le 1er tour.

Tour 12

Hamilton était en 1'21'' derrière Schumacher, il se rapproche de la barre des 1'19''. Il pointe à 4''5 de Petrov, 8e.

Tour 13

Barrichello a pris le meilleur sur Schumi dans Mirabeau, il est 10e. Chez Mercedes, on se plaint de graining sur les pneus arrière.

Tour 14

Schumacher le premier à rentrer au stand ! On lui remet des super tendres et un nouveau museau, il repart en 21e position. Et Liuzzi vient de prendre un tour, le premier d'une longue série.

Tour 15

Les trois leaders sont en 1'20'', Webber est en 1'21''5 dans le tour précédent. L'Australien est décroché, à 13'' de Vettel. Massa puis Maldonado ont dépassé Nico Rosberg.

Tour 16

Button rentre au stand. Il repart avec les supersofts. Il ressort 4e, alors que Rosberg s'arrête enfin, il tournait en 1'22'' ou en 1'23''. Il met les pneus les plus durs.

Tour 17

Vettel rentre à son tour, Alonso est propulsé en tête. L'Allemand a perdu du temps au stand. Mauvaise opération, il repart derrière Button. Les pneus n'étaient pas prêts chez Red Bull.

Tour 18

Vettel a perdu 3'' dans le 1er partiel, un problème sur la RB7 ? Alonso est repassé par son stand. Il repart derrière Vettel. Button est maintenant en tête et en profite : 1''19'062, meilleur tour en course.

Tour 19

Vettel est à 6''2 du leader, Alonso à 9''. Webber a déjà effectué son premier stop, il est reparti en 14e position. Massa est 4e, devant Maldonado, Petrov et Hamilton.

Tour 20

Et 1'18''091 pour Button ! Il tourne plus d'une seconde plus vite que Vettel et Alonso, qui sont eux en tendres, là où Button est en supertendres.

Tour 21

Webber aussi a perdu du temps au stand, on se demande si Red Bull a mis les bons pneus au bon pilote. Hamilton harcèle maintenant Petrov, qui se trouve juste derrière Maldonado.

Tour 22

1'18''1 pour Button au tour d'avant, 1'19''0 pour Vettel, 1'19''4 pour Alonso. Le Britannique dispose de 9''7 d'avance sur la Red Bull, 13''8 sur la Ferrari.

Tour 23

Timo Glock tout proche de sortir avant la Nouvelle Chicane, dérapage pour la Virgin. Hamilton surprend son équipe en rentrant au stand, il perd 5'' lors de son arrêt.

Tour 24

Rosberg et Schumacher poussent une deuxième fois Glock à couper la Chicane, mais ce dernier rentre au stand. Alonso revient à 3'' de Vettel, il ne perd plus rien sur Button.

Tour 25

Button reprend le large dans ce tour, 1'18''2. Il compte 11''6 d'avance sur Vettel, 15'' sur Alonso. Webber et Hamilton sont 12e et 13e.

Tour 26

Un tiers de la course a été couvert. Button en tête devant Vettel, Alonso, Massa, Petrov, Barrichello et Kobayashi. Maldonado vient d'observer son premier arrêt.

Tour 27

Le Vénézuélien est reparti en tendres, à la 13e place. Massa au stand. Un incident entre di Resta et Alguersuari est examiné par les commissaires. Massa repart derrière Webber, qui récupère sa 4e place virtuelle.

Tour 28

Drive-through pour di Resta, qui a causé selon les commissaires la collision avec Alguersuari. Petrov est pour le moment 4e à près d'une minute de Button.

Tour 29

Hamilton dans les rétros de Massa, 11e. Webber précède ce duo infernal.

Tour 30

McLaren confirme un problème de radio avant le 1er arrêt au stand de Lewis Hamilton. Et annonce une stratégie à 2 stops. Petrov repart 13e après son premier arrêt, Barrichello récupère la 4e place.

Tour 31

Schumacher a doublé Rosberg pour le gain de la 14e place. Paul di Resta est 16e après avoir écopé de sa pénalité.

Tour 32

Button a perdu quelques dixièmes sur ses poursuivants. Les super tendres commencent peut-être à se fatiguer. Hamilton n'a pas encore doublé Massa, qui fond sur Webber. Entre Barrichello, 4e et Hamilton, 11e, 6'' seulement.

Tour 33

Glock arrêté, problème de suspension. Button en profite pour repasser au stand. Vettel nouveau leader.

Tour 34

Gros contact entre Hamilton et Massa dans le Loews, le Brésilien abandonne. Voiture de Sécurité !

Tour 35

Schumacher aussi arrêté avant l'entrée des stands. La course devient encore plus animée. Et le gagnant est Button, qui s'est arrêté avant la safety car.

Tour 36

Massa est parti à l'extérieur dans le tunnel et a percuté les barrières de sécurité. L'accrochage avec Hamilton en est sûrement la cause, son aileron avant était abîmé.

Tour 37

Problème moteur pour Schumacher, on attend de voir si l'incident entre Hamilton et Massa fera l'objet d'une enquête. En tout cas, cela fait trois abandons en un tour, Glock, Massa puis Schumacher.

Tour 38

Alonso a changé de pneus après la sortie de la Voiture de Sécurité. Il est 3e derrière Vettel et Button. Hamilton a doublé Massa dans le tunnel, ce qui a déventé le Brésilien. Le Britannique a rassuré son équipe, tout va bien sur la voiture.

Tour 39

Button et Alonso sont les possibles gagnants de cet épisode Voture de Sécurité. lls se sont arrêtés, pas Vettel. En plus, Alonso est en tendres, Button est en supertendres. La course peut repartir, il reste 39 tours ! Sutil est 4e, Kobayashi 5e, Webber 6e. Suivent Hamilton, Maldonado, Petrov et Heidfeld.

Tour 40

Investigation sur l'incident Hamilton-Massa. La course a repris ses droits avec beaucoup de retardataires à doubler.

Tour 41

Vettel en tête, 2''3 d'avance sur Button, 8''1 sur Alonso. Sutil est 4e, à près de 10'' de l'Espagnol.

Tour 42

Hamilton colle Webber et Kobayashi, Button revient comme une fusée sur Vettel. Il est à 0''8. L'Allemand ne doit pas tarder pour changer les pneus. Mais on lui demande de garder Button derrière lui.

Tour 43

Pénalité pour Hamilton ! Comme pour di Resta auparavant. C'est vrai qu'il était monté généreusement sur le trottoir avant de s'accrocher avec Massa.

Tour 44

Hamilton observe son drive-through. Il ressort 9e à 8'' de Vitaly Petrov. Button a perdu 0''5 dans ce tour, il est à 1''1, Alonso est à 6'' de Button.

Tour 45

Avec sa pénalité Lewis Hamilton repart à zéro, il se trouve à la place que celle qu'il avait au départ.

Tour 46

Mark Webber s'impatiente derrière Kobayashi, 5e, et Sutil, 4e. On sait que Button et Vettel doivent encore s'arrêter une fois. Si Alonso arrive à garder ses pneus pour les 32 tours qui restent, il pourrait être bien placé pour la victoire.

Tour 47

Chez McLaren, on motive Button. S'il veut gagner, il doit doubler Vettel !

Tour 48

Button au stand...Il chausse les tendres, les plus durs pour aller au bout, il reste 30 tours.

Tour 49

Button est 3e à 11'' d'Alonso. Mais les tendres de l'Espagnol ont déjà fait neuf tours.

Tour 50

Vettel continue mais perd du temps sur Alonso, 0''4 dans le tour précédent. L'écart est maintenant de 5''9. Arrêt pour Hamilton. Il repart 9e, il n'a pas perdu de places.

Tour 51

Meilleur tour en course pour Button : 1'17''894. Vettel a perdu 1''5.

Tour 52

Button enfonce le clou : 1'17''478. C'est 2'' plus vite que Vettel, ça urge pour l'Allemand. Alonso accélère aussi, il est à 4''3 de la Red Bull.

Tour 53

Encore 1'17'4'' pour Button, 1'18''3 pour Alonso et 1'19''3 pour Vettel, dans le tour d'avant.

Tour 54

Depuis quatre tours, Vettel perd 1'' sur Alonso et 2'' sur Button. Red Bull doit l'arrêter !

Tour 55

Alonso est à 1''7, Button à 10''6. Webber est toujours coincé à la 6e place derrière Sutil et Kobayashi. Maldonado et Rosberg, ils étaient 8e et 14e. Course déjà à oublier !

Tour 56

Webber s'arrête. Alonso avait perdu du temps, il reprend 0''3 à Vettel dans le 1er partiel. Il est à 1'' tout rond à la fin de ce tour.

Tour 57

Webber est ressorti 7e derrière Petrov. Button est à 7''5 du leader. Red Bull va t-elle tenter le pari de garder Vettel en piste jusqu'à la fin.

Tour 58

Button va revenir sur Vettel et Alonso en profitant de leur duel. Le pilote Ferrari ne doit pas trop tarder. Il reste 20 tours.

Tour 59

Vettel est sous pression et Button revient à 5'' ! Malgré le DRS, Alonso est encore trop loin. Button à 4''7 de Vettel.

Tour 60

Écarts au 60e tour : Vettel 0''8 devant Alonso, 3''4 devant Button.

Tour 61

Bientôt trois pilotes en tête ! Superbe fin de course à venir !

Tour 62

Button pointe à 1''9, Vettel va essayer de finir avec ses pneus. Il s'est arrêté au 16e tour.

Tour 63

Ca y est, ils sont trois en moins d'une seconde. Ils ont parfaitement doublé une Force India.

Tour 64

Alonso est en sandwich avec Vettel quelques mètres devant et Button dans ses échappements.

Tour 65

C'est fabuleux cette situation ! Trois pilotes roue dans roue. On avat un peu oublié, mais il y a d'autres pilotes. Sutil et Kobayashi sont 4e et 5e, avec eux aussi un seul stop.

Tour 66

Petrov est 6e, un seul arrêt aussi. Webber 7e. Maldonado 8e, peut-être les 1ers points de l'année pour Williams. Hamilton est 9e, Heidfeld 10e à un tour.

Tour 67

Kobayashi a doublé Sutil, il est 4e, le Japonais, super résultat. On a frôlé l'accrochage entre Vettel et Alonso, celui qui fera l'erreur sera hors course.

Tour 68

Vettel résiste encore. Webber a doublé Sutil et Petrov, il est 5e à 6'' de Kobayashi.

Tour 69

Webber a repris 2''5 à Kobayashi, il revient à 3''6. L'Australien est le plus rapide en piste actuellement.

Tour 70

Safety car déployée, Petrov dans le mur à la Piscine ! Alguersuari impliqué aussi, il abandonne. Cela fait les affaires de Vettel toujours en tête. Il reste seulement huit tours.

Tour 71

En fait, c'est un carambolage qui a eu lieu dans le premier S de la piscine. C'est très confus. Maldonado, Sutil, Hamilton sont dans le coup. Aileron arrière arraché sur la McLaren.

Tour 72

La course reprend sous le régime de la voiture de sécurite. Il reste 6 tours à couvrir.

Les équipes ont pu changer les pneumatiques, Vettel devrait être le grand bénéficiaire de ce drapeau rouge. Mais il a réussi à contenir Alonso et Button pendant plusieurs tours. En plus, pas de DRS dans les premiers tours après le nouveau départ.

Dans le stand Renault, on annonce que Petrov est bien sonné, mais pas sérieusement blessé. Encore des nouvelles rassurantes.

Classement à 6 tours de la fin : Vettel; Button; Alonso; Kobayashi; Webber; Maldonado; Hamilton; Sutil, Heidfeld, Barrichello. Voilà pour les pilotes virtuellement dans les points.

La course va redémarrer à 16:04, dans dix minutes.

Les commissaires évacuent la monoplace de Petrov, le Russe a été extrait de sa Renault. Il va partir en ambulance. Il serait conscient et parlerait.

Les pilotes se sont arrêtés sur la grille dans leur position actuelle. Et on répare les dégâts. La course va reprendre dès que la piste sera dégagée, nous annonce la direction de course. Vous pouvez consulter le classement à gauche de ces commentaires.

Les trois leaders arrivaient derrière, mais eux sont incroyablement chanceux. Aucun dommage pour Vettel, Alonso et Button. Une ambulance est sur la piste pour porter au secours de Petrov.

Course interrompue à six tours de la fin.

Tour 73

Les mécaniciens retrouvent les stands, les pilotes font monter leurs pneus en température. La safety car va rentrer...

Tour 74

Il reste cinq tours, Vettel est reparti en tête, devant Alonso. Déjà drapeau jaune, Hamilton a harponné Maldonado, le pilote Williams abandonne.

Tour 75

Exceptionnel ! La Williams a déjà été évacuée. En à peine une minute. Buemi rentre dans les points, Hamilton n'est pas sorti d'affaire. Investigation des commissaires.

Tour 76

Vettel se dirige vers la victoire, 1'' devant Alonso, 1''9 devant Button. Webber colle à Kobayashi. Hamilton est 6e, le DRS fait son retour pour les deux derniers tours.

Tour 77

1'16''931 pour Alonso, meilleur tour en course. Mais Vettel tient bon. Kobayashi toujours 4e. Et Webber passe enfin, après la Nouvelle Chicane.

Tour 78

Vettel a été sérieusement mis en danger, mais a tenu bon avant l'accident de Vitaly Petrov. Les six tours restants ne furent qu'une formalité. Il peut exulter en montant sur sa RB7. Il est félicité par Alonso et Button.

Ce qui nous fait déjà 143 points pour Vettel au championnat, Hamilton reste dauphin mais avec 85 points seulement.

Dernier tour, Alonso à 0''8 de Vettel ! Ca sent bon pour le pilote Red Bull. Ce serait sa 5e victoire cette saison, la première à Monaco. Et c'est fait pour Sebastian Vettel. Il s'impose devant Fernando Alonso et Jenson Button. Mark Webber termine 4e et sur le meilleur tour en course : 1'16''234. Kobayashi est 5e devant Hamilton, Sutil, Heidfeld, Barrichello et Buemi.

J'espère que cette course vous a plu. Le direct est maintenant terminé. Prochaine épreuve, le Grand Prix du Canada sur le circuit Gilles Villeneuve, du 10 au 12 juin. Bonne fin de journée et à bientôt pour d'autres émotions sur ESPNF1.com.

La hiérarchie a été bien chamboulée sur le Rocher, avec Kobayashi, Sutil et Barrichello dans les points. Ce sont les premiers pour Williams en 2011. Mais Vettel reçoit le trophée des mains du prince Albert, suivi par Alonso et Button.