Course

15:10 - Départ imminent derrière la voiture de sécurité.

15:05 - Pendant ce temps, le public patiente, sous la pluie évidemment. Le circuit, lui, se remplit progressivement d'eau. Les vibreurs, notamment, sont gorgés. Attention à la glissage... D'autant que les pilotes ne sont pas habitués à ce nouveau circuit, ils vont le découvrir pour la première fois sous la pluie.

15:02 - Qui dit voiture de sécurité, dit pneus pluie pour tout le monde. Pluie attendue pour au moins encore 30 minutes selon les prévisions. Mais pas plus fort qu'actuellement, c'est ce qui vient d'être dit à Vettel.

14:58 - Les 24 pilotes sont dans l'attente sur la grille. Cela vient de tomber : le départ aura lieu derrière la voiture de sécurité. Dommage pour le spectacle mais la direction de course a préféré joué la sécurité.

14:55 - Départ dans 5 minutes pour le tour de de formation ! Mais on vient de l'apprendre, le départ a été repoussé de 10 minutes ! La voiture de sécurité a pris la tête de la grille...

14:53 - Derniers préparatifs pour tous les pilotes sur la grille de départ. Alonso vient de répéter que son objectif sera avant tout de finir la course. "Si le titre ne se jouera pas ici, il peut se perdre", a insisté l'Espagnol.

14:51 - L'hymne national coréen vient de retentir dans le ciel de Yeongam, tous les spectateurs étaient debout. La pluie, elle, continue de tomber de manière modérée. Elle devrait s'arrêter quelques minutes après le départ.

14:49 - Plus tôt dans la journée, un spectaculaire accident a animé une course annexe. De la terre a été projetée sur toute la largeur de la piste. Mais c'était il y a plus de deux heures...

14:43 - Ferrrari annonce que Massa va chausser les pneus extremes. Le Brésilien a fait un tête à queue tout à l'heure lors de son tour de préparation.

14:40 - Il tombe toujours quelques gouttes et les dernière prévisions ne signalent aucune amélioration pour le moment. Départ dans 20 minutes.

14:30 - Il a plu la nuit dernière et ce matin. La pitlane est ouverte et c'est en pneus pluie que les pilotes prennent la piste pour le tour de lise en grille.

8:00 - Salut à tous et bienvenue sur le direct de la course du premier Grand Prix de Corée.
N'oubliez pas que vous pouvez suivre l'évolution des classements en direct dans l'onglet correspondant. Sur la gauche, vous pouvez chatter en direct pendant la course avec d'autres fans.

Tour 1

C'est parti ! Il y a beaucoup d'eau, la visibilité est très faible. "On dirait un lac dans la ligne droite", raconte Button à son équipe. La voiture de sécurité est évidemment toujours en piste et la course est donc au ralenti.

Tour 2

On annonce à Massa qu'il y en a encore pour 20 minutes, sans savoir combien de tours va rester la voiture de sécurité. Priorité pour tous les pilotes : tout faire pour maintenir les pneus à température ! Senna a déjà rejoint son stand mais est reparti rapidement.

Tour 3

Alonso affirme que c'est complètement impossible de piloter. "Je ne vois pas où est Webber." Button ne peut pas voir ses pneus avant !

Ce qui devait arriver arrive : course suspendue ! Les voitures vont s'installer de nouveau sur la grille. La sécurité a prévalu sur la course pour le moment.

Tour 4

Les voitures sont de nouveau sur la grille. Tout le monde attend ! L'ensemble des mécaniciens peuvent entrer sur la piste pour intervenir pour sur les monoplaces. Enorme cohue sur la grille... Certains parapluies ont été pliés dans les tribunes, est-ce un signe d'accalmie ? A priori non, car aucune amélioration n'est prévue dans les 40 prochaines minutes.

On est pour le moment suspendu à la décision de Charlie Whiting, le directeur de course. A noter que la course doit atteindre 42 tours pour attribuer officiellement l'ensemble des points. La moitié des points sera accordée si le leader a fait entre deux tours et 75% de la distance de la course.

Il est 15 h 25 en Corée, où la nuit tombe vers 17 heures : c'est aussi un élément à prendre en compte. La suspension ne doit pas durer trop longtemps. En attendant, les pilotes ont quitté leur monoplace et rejoint leurs stands. Selon le radar, la pluie pourrait s'arrêter à 16 heures, heure locale, soit dans 20 minutes. La pluie se calme, les parapluies ont été rangés... la course va pouvoir repartir. Enfin, devrait pouvoir. Car la piste est par endroits gorgée d'eau. Des dépanneuses sont entrées pour sécher cette piste.

Départ dans 10 minutes, c'est la dernière info. Il sera 16h05, heure locale. Les pilotes sont en train de se préparer, de mettre leur casque et de s'installer. Ils sont soulagés de pouvoir enfin courir.

Les moteurs redémarrent, toutes les monoplaces sont chaussées de pneus pluie, cela va de soi ! Après plus d'une heure d'interruption, la course va repartir ! La voiture de sécurité est partie, suivie des 24 monoplaces. Il y a encore beaucoup d'eau sur la piste. Les pilotes ne voient pas grand-chose ! Vettel explique à la radio que "c'est un petit peu mieux".

Tour 5

Un nouveau tour effectué et la voiture de sécurité est toujours là. Di Grassi rentre aux stands. Button indique que "c'est mieux mais toujours très mauvais". Sortie de route pour Yamamoto mais sans gravité. Le pilote HRT reprend la piste.

Tour 6

Il ne pleut plus beaucoup mais l'évacuation de l'eau, par endroits, reste un gros point noir. La voiture de sécurité mène toujours la course.

Tour 7

Les conditions météo pourraient s'améliorer, le passage des voitures permet de filtrer l'eau. Vettel confirme qu'en roulant, "cela va mieux" mais que l'eau ne s'évacue pas pour autant. Sauf que l'Allemand est tout seul devant et qu'il ne reçoit pas de projection d'eau.

Tour 8

Schumacher teste la piste en allant chercher les vibreurs pour analyser tous les pièges à éviter. Hamilton veut absolument que la course ait lieu, il dit que "tout va bien". La direction de course sera-t-elle à l'écoute ?

Tour 9

Neuvième tour derrière la voiture de sécurité ! Pendant ce temps, dans les stands, les mécaniciens s'affairent à sécher la pitlane.

Tour 10

"On devrait démarrer la course", commence à s'énerver Hamilton, qui semble perdre patiente. Mais aucune info ne filtre de la direction de course.

Tour 11

Arrêt de la pluie dans trois minutes, selon le radar !

Tour 12

Mais on annonce 5 minutes de plus de pluie à Alonso. La course va être longue si aucune décision n'est prise. Soit la voiture de sécurité se retire, soit on arrête la course mais il faut faire quelque chose !

Tour 13

Pour l'anecdote, Di Grassi, 24e et dernier, vient de réaliser le meilleur tour en course en 2'36''092 ! On le répète, c'est anecdotique mais il faut bien s'occuper comme on peut...

Tour 14

Le Brésilien de Virgin est d'ailleurs retourné dans les stands. Il s'est déjà arrêté deux fois. Il ressort après un arrêt de plus de 25 secondes.

Tour 15

15e tour et toujours la voiture de sécurité en piste. "Qu'attend-on pour commencer la course ?", continue de demander Hamilton. Dans les stands, personne ne comprend pourquoi cela ne démarre pas.

Tour 16

Vettel mène toujours derrière la voiture de sécurité et devant Webber, Alonso, Hamilton, Rosberg, Massa, Button et Kubica. Hamilton s'agace vraiment. "On pourrait même courir en intermédiaire !", affirme le Britannique.

Tour 17

Le drapeau jaune est toujours agité... mais la voiture de sécurité va rentrer aux stands ! Enfin, la course va pouvoir démarrer. La bataille va commencer, le titre de champion du monde est en jeu, rappelons-le, à trois courses de la fin.

Tour 18

C'est parti, Webber reste au contact de Vettel, Schumi prend des risques. Mais c'est Rosberg qui double Hamilton, Schumi qui a déjà dépassé Kubica essaie de faire de même sur Button.

Tour 19

1'57''805 meilleur tour en course pour Vettel mais ce chrono va être amélioré rapidement ! Trois voitures hors de la piste, notamment Senna, Sutil et Trulli mais pas de casse. Terrible accident de Webber, qui s'accroche avec Rosberg après un tête à queue !

Tour 20

Entrée de nouveau de la voiture de sécurité après l'accident de Webber. L'Australien a traversé la piste après avoir tapé contre le mur de sécurité. Alonso a réussi à l'éviter, mais pas Rosberg ! Avec cette erreur, Webber perd gros avec ce crash, c'est peut-être le tournant de la saison. Car il va perdre la tête du classement.

Tour 21

Vettel est toujours en tête et pourrait profiter de l'abandon de son coéquipier-rival. L'Allemand avait 12 secondes d'avance sur Alonso avant l'accident. Rosberg ayant abandonné aussi, Schumi en profite pour remonter à la 6e place.

Tour 22

Plusieurs pilotes sont rentrés aux stands pour chausser des intermédiaires. Webber regagne son stand à pied, Rosberg en scooter. Quelle déception pour l'Australien qui n'aura plus que deux courses pour conquérir le titre.

Tour 23

La monoplace de Webber est évacuée. Pendant ce temps, la course continue derrière la voiture de sécurité. Du côté de Renault, Kubica figure en 7e position, Petrov en 18e. Mais le Russe a déjà fait un arrêt pour changer de pneus.

Tour 24

Rentrée de la voiture de sécurité aux stands. La course reprend normalement. Accrochage entre Trulli et Senna qui se battent pour éviter la dernière place. La Lotus a perdu son aileron avant.

Tour 25

1'54''438 pour Vettel qui creuse de nouveau l'écart sur Alonso, désormais 2e. Plus de 2 secondes d'avance pour l'Allemand.

Tour 26

Schumi est toujours 6e à plus de 10 secondes de la tête. Hamilton est 3e à 5''3, Massa 4e à 7''5 et Button 5e à 9"1.

Tour 27

Meilleur tour en course pour Vettel en 1'54''275. Schumi a surpris Button et s'empare de la 5e place. Nouvel accrochage pour Di Grassi, cette fois. La Virgin est arrêtée, le Brésilien doit abandonner.

Tour 28

3"5 d'avance désormais pour Vettel sur Alonso. Hulkenberg s'est hissé à la 7e place devant Kubica.

Tour 29

Meilleur tour en course pour Hamilton en 1'53''914. Son coéquipier, Button, décide de rentrer aux stands pour chausser des intermédiaires. De la pluie est encore annoncée.

Tour 30

Sutil qui vient de chausser des inter se laisse surprendre et glisse en tête à queue. Kovalainen a connu la même mésaventure mais les deux hommes peuvent repartir. Meilleur tour pour Alonso en 1'53''480

Tour 31

Alonso améliore en 1'53''268, il reprend du terrain sur Vettel. Mais il y a encore 3"6 d'écart. Crash pour Buemi qui s'arrête. La voiture de sécurité revient.

Tour 32

Vettel et Alonso ne sont pas rentrés aux stands alors que tous les autres ont profité de l'arrivée de la voiture de sécurité pour changer de pneus. Dans les stands, Kubica est passé tout près d'un accrochage alors que son mécanicien ne lui avait pas donné l'autorisation de repartir. Le Polonais s'en sort de justesse.

Tour 33

Problème pour Alsonso qui est resté très longtemps aux stands à cause de sa roue avant droite. Il perd du coup sa deuxième place au profit de Hamilton. Vettel lui aussi a changé de pneus mais cela s'est beaucoup mieux passé.

Tour 34

Grâce à tous ces changements et ces incidents, Petrov est remonté en 7e position alors que Kuvbica est 9e. Hamilton a visiblement un souci avec un pneu et devrait rentrer de nouveau aux stands.

Tour 35

La voiture de sécurité est rentrée. La course reprend ses droits. Hamilton est allé tout droit dans un virage et, même s'il récupère bien sa voiture, il doit laisser passer Alonso.

Tour 36

1"5 d'avance pour Vettel sur Alonso, 3" de retard pour Hamilton. Button se fait pousser dehors par Sutil mais pas de casse. Le champion du monde en titre repart mais il ne figure qu'en 12e position pour le moment.

Tour 37

Meilleur tour en course pour Alonso en 1'52''445. Il revient à 1"2 de Vettel. Belle prestation des Ferrari puisque Massa est en embuscade à la 4e place, à 5"5 de l'Allemand.

Tour 38

Vettel améliore en 1'51''909 Kobayashi dépasse Sutil pour s'emparer de la 11e place.

Tour 39

1'50''852 Vettel réagit et améliore de nouveau. Schumi est toujours 5e mais va se retrouver sous la menace de Barrichello. Tiens, tiens, l'histoire entre les deux pilotes pourraient continuer.

Tour 40

Cela va mieux pour Hamilton qui signe le meilleur temps en 1'50''710. Il revient à 4"2 de Vettel.

Tour 41

1'50''673, c'est au tour de Massa de s'emparer du meilleur tour en course. Accident pour Petrov et abandon pour le Russe. Gros choc contre les barrières de sécurité alors qu'il a filé tout droit dans un virage. Sa Renault est détruite. Quel dommage pour Petrov qui était alors 11e. Encore une belle erreur de jeunesse pour lui.

Tour 42

Hamilton revient dans la course et va mettre une grosse pression sur Alonso et Vettel.

Tour 43

Mais l'Espagnol signe le meilleur tour en course en 1'50''257. Il est à 2"3 de Vettel.

Tour 44

1"1 seulement d'écart entre Vettel et Alonso, Hamilton est à 3"6. Massa est à 8''2. Schumi est plus loin à 18".

Tour 45

L'obscurité commence à tomber sur Yeongam. A dix tours de l'arrivée, Vettel résiste à la furia Alonso mais encore combien de temps ?

Tour 46

Alonso dépasse Vettel qui a un souci de moteur. Nouveau tournant de ce GP. L'Allemand doit s'arrêter et abandonner. Quelle journée pour Red Bull et surtout quelle désillusion. Vettel doit lui-même prendre un extincteur pour éteindre les flammes sur son moteur.

Tour 47

Dans le camp McLaren, on se réjouit du malheur des autres. Les Red Bull vont marquer 0 point sur ce GP alors qu'ils étaient partis en première ligne. Alonso a pris les commandes de la course.

Tour 48

Accrochage entre Kobayashi et Sutil qui a tenté un dépassement à l'emporte pièce et qui sort de la piste. Alonso a 1"8 d'avance sur Hamilton qui va tout tenter pour revenir. Massa est à 9"1 et devrait assurer cette troisième place. Car Schumi, 4e, est beaucoup plus loin.

Tour 49

Dans l'histoire, Kubica a récupéré la 7e place, Hulkenberg la 6e. Button, lui, galère toujours à la 12e place.

Tour 50

Alonso file vers la victoire, à cinq tours et 10 minutes de l'arrivée. Il compte 2"2 d'avance sur Hamilton. Ce serait le 5e succès de la saison pour l'Espagnol.

Tour 51

Schumi lui améliore sa meilleure place de la saison avec ce 4e rang. Kubica met la pression sur Hulkenberg pour récupérer la 6e place.

Tour 52

Il reste 6 minutes à courir ! Hulkenberg rentre aux stands, il repart en 12e position. Button sort de la piste, ses pneus sont trop dégradés. Un GP à oublier pour le champion du monde en titre.

Tour 53

Kubica double Barrichello et se retrouve 5e. La fin de course est difficile pour certains pilotes. Fatigue et nuit sont aussi à l'origine de tous ces changements.

Tour 54

10'' d'avance pour Alonso, c'est presque gagné pour l'Espagnol. C'est l'un des seuls, avec Kubica, à ne pas avoir des pneus trop usés.

Tour 55

Il fait quasiment nuit noire sur Yeongam mais Alonso s'apprête à entrer dans la lumière ! Dernier tour de ce GP rocambolesque. Alonso va passer en tête du classement et réalise donc une superbe opération ! c'est fait pour Alonso : 5e victoire de la saison, la 3e en 4 courses, la 26e de sa carrière et la 215e de Ferrari.

Hamilton est 2e et se relance également dans la course au titre, Massa complète la remarquable journée de Ferrari, alors que Schumi est 4e et Kubica 5e. Merci à vous de nous avoir suivis durant ce long premier GP de Corée. Retrouvez sur notre site analyses et réactions avant le GP du Brésil dans quinze jours. Excellente journée à tous !