14 juillet 1951

Juan Froilan Gonzalez  est embrassé par son épouse après sa victoire

Juan Froilan Gonzalez est embrassé par son épouse après sa victoire

14 juillet 1951

Haut de la pageHaut