Franz Tost  Autriche

  • Nom complet Franz Tost
  • Né le 20 janvier 1956
  • Lieu de naissance Trins, Autriche
  • Âge 58 ans et 277 jour(s)
  • Équipes Toro Rosso
  • Autres occupations Patron
driver portrait
Fiche

Franz Tost a couru en Formule Ford et en F3 avant de devenir manager d'équipe au sein de l'école de pilotage autrichienne Walter Lechner. En 1993, il rejoignait Willi Weber Management (l'agence qui s'occupait de la carrière de Michael Schumacher) où il supervisait les débuts de Ralf Schumacher au Japon.

C'est en 2001 que l'Autrichien a fait ses débuts en F1 après avoir rejoint BMW (motoriste de Williams) comme responsable des opérations en piste. En 2006, il passait chez Toro Rosso (l'ancienne Minardi achetée par Red Bull) et prenait les commandes. Pour sa première saison comme équipe satellite de Red Bull Racing, un seul point a été récolté. L'année suivante, c'était huit points et une respectable 6e place dans le championnat.

Cependant, cette saison 2007 n'a pas été sans controverse. Après trois abandons consécutifs, la dernière ayant eu lieu sous le déluge en Allemagne, Scott Speed se voyait remercié par l'équipe. Selon la rumeur, une altercation physique aurait eu lieu entre l'Américain et Tost, ce que le dirigeant de Toro Rosso a nié. Speed a toutefois lancé une attaque verbale contre son ancien patron, le qualifiant de personne "hors de contrôle."

A la fin du championnat 2007, David Coulthard accusait Tost d'avoir fait circuler une rumeur à l'effet que le double champion Fernando Alonso pourrait rejoindre Red Bull. Coulthard, qui avait un contrat en main avec cette dernière pour la saison 2008, trouvait inapproprié que Tost fasse des spéculations sur les pilotes de l'écurie 'mère' de Toro Rosso.

Au milieu de la saison 2009, Tost remerciait de nouveau un de ses pilotes. Dans ce cas-ci, il s'agissait de Sébastien Bourdais (quatre fois champion en Champ Car), dont les résultats laissaient à désirer. Le Français a menacé l'équipe de licenciement abusif. De plus, il s'est plaint d'avoir été congédié par message texte, ce que Tost a vigoureusement rejeté.

Le remplaçant de Bourdais, Jamie Alguersuari (alors 19 ans), devenait le plus jeune pilote titulaire dans l'Histoire de la F1. L'arrivée du jeune Espagnol, qui n'avait jamais bouclé un tour aux commandes d'une F1, provoquait une autre controverse : les pilotes craignaient qu'il représente un danger sur la piste vu son manque d'expérience.

Le plus grand moment de la petite écurie est survenu au GP d'Italie 2008 lorsque le poleman Sebastian Vettel (le protégé de Red Bull) signait la première victoire de Toro Rosso. Toutefois, les autres équipes étaient moins impressionnées : elles ont exigé que Toro Rosso construise ses propres châssis au lieu d'utiliser le même modèle que Red Bull Racing.

La FIA ayant donné raison à cet argument, Toro Rosso a fabriqué ses propres châssis en 2010 (bien qu'ils soient basés sur le châssis Red Bull de l'année précédente). Cependant, le développement a souffert d'un budget restreint et l'année n'a rien apporté de spectaculaire.

Il plane toujours des rumeurs de vente au-dessus de Toro Rosso puisque Red Bull pourrait vouloir se départir de son écurie-école pour concentrer ses ressources sur l'écurie principale. Vu cette possibilité, 2011 pourrait être une année importante pour l'équipe dirigée par Tost.

La saison 2011 est bonne chez Toro Rosso, Buemi et Alguersuari cumulent 41 points mais ils ne sont pas conservés pour l'année 2012. Apparaissent le rookie français Jean-Éric Vergne et Daniel Ricciardo. Ce nouveau duo marque seulement 26 unités. Franz Tost a néanmoins apprécié leur travail et les a confirmés avant même la fin de saison.

Haut de la pageHaut

Magazines récents

Haut de la pageHaut

Dernières photos

8 octobre 2011

Franz Tost en discussion avec Jaime Alguersuari

28 mai 2010

Franz Tost, de dirigeant de Toro Rosso, avec son pilote Sébastien Buemi

     

Haut de la pageHaut