• 10e

Y a d'la joie chez Caterham

ESPN Staff
25 novembre 2012 « Hamilton, ''un jour j'aurai de la chance" | Bianchi va découvrir Yeongam »

L'équipe Caterham a décroché dans les derniers tours du dernier Grand Prix de la saison la très rémunératrice 10e place du Championnat des Constructeurs aux dépens de Marussia.

En dépassant celui qui pourrait être son futur coéquipier, Charles Pic, au 65e et 71 tours de la course, Vitaly Petrov a fait basculer l'une des bagarres les plus disputées de ce dimanche. Pas celle pour la victoire évidemment, mais celle pour la 10e place, qui permet à son détenteur de croquer dans le gâteau des droits TV de la Formule 1

Qui avec Pic ?

En terminant 11e, le Russe réussit mieux que la 12e place de Timo Glock (Marussia) à Singapour. "La 10e place des Constructeurs aujourd'hui nous apporte le jour le plus émouvant que nous aurions pu demander", a déclaré le directeur général de Caterham Riad Asmat. "Cela signifie d'importantes ressources financières pour une équipe comme la nôtre. Je ne sais pas exactement combien cela représente."

Caterham n'a pas encore confirmé le nom de son deuxième pilote. "Rien n'est impossible à l'heure actuelle", a déclaré Asmat qui a le choix entre Petrov et Heikki Kovalainen, voire un troisième larron. "Heikki est toujours un bon pilote. Cela fait partie des choses que nous allons devoir passer en revue", a affirmé Asmat.

"Quelle course incroyable", a déclaré Petrov. "Je suis tellement heureux pour toute l'équipe et je souhaite remercier chacun de ses membres pour avoir accompli un boulot aussi fantastique dans les conditions d'aujourd'hui. Lorsque je suis revenu dans le garage, j'ai constaté à quel point récupérer la 10e place était important pour eux ; ce fut un moment très spécial. Nous le méritons après tout le dur labeur investi tout au long de l'année."

"Cette course a été une des plus difficiles de ma carrière, mais aussi une des plus belles. J'ai effectué un très bon départ, dépassé un grand nombre de voitures et évité tous les problèmes dans le virage 4. Ensuite j'ai poussé aussi fort que je le pouvais dans ces conditions continuellement variables. Nous avons pris les bonnes décisions au niveau des arrêts et les gars ont été parfaits à chaque fois que je suis passé par les stands. Je pense que le passage aux gommes intermédiaires, au 54e tour, a fait toute la différence aujourd'hui."

"Je me suis bien battu contre Pic jusque dans les derniers tours, et après l'avoir doublé dans le virage 3 je me suis rapidement éloigné. À partir de ce moment, il s'agissait de garder la voiture en piste. Lorsque j'ai su que la Voiture de Sécurité était déployée et qu'il ne restait qu'un tour à faire, ce fut une sensation immense. Maintenant nous pouvons faire la fête et tout le monde le mérite : le personnel au circuit et à l'usine de Leafield, les partenaires de l'équipe, ainsi que nos partenaires techniques chez Renault Sport F1 et Red Bull Technology."

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff