• Caterham

L'équilibre entre talent et payant

ESPN Staff
15 février 2013 « La F1, pas fait pour le gratuit ? | Bianchi va découvrir Yeongam »

Cyril Abiteboul, le patron de l'écurie Caterham, ne nie pas que l'embauche de Charles Pic et Giedo van der Garde comme titulaires cette saison avait un aspect sportif mais aussi commercial.

Alors que l'équipe se prépare à entamer sa quatrième saison en Formule 1, elle a remplacé son duo composé de Heikki Kovalainen et Vitaly Petrov par deux pilotes moins expérimentés. L'étiquette de pilote payant s'est donc accrochée à Pic et van der Garde, malgré leur potentiel.

Le contexte économique fait en sorte que Caterham, comme d'autres équipes aux budgets plus modestes, a fait le choix d'engager des pilotes soutenus par des sponsors pour assurer sa pérennité. Mais cela ne voudrait aucunement signifier que le facteur monétaire avait plus d'importance que le talent.

Pas d'exagération

"Je pense qu'il est juste de dire que nous avons des pilotes ayant une valeur commerciale", a reconnu Abiteboul sur Sky Sports. "Je ne sais pas si 'ambassadeur' serait le bon terme de marketing, mais ils sont soutenus par des entreprises. Je ne vois pas cela comme une chose négative. Je crois qu'il y a un bon équilibre entre leur valeur sportive et commerciale."

"Giedo a (le groupe vestimentaire) McGregor, une entreprise qui le soutient depuis 2007 je crois. Alors s'ils sont derrière lui depuis cinq ou six ans, cela signifie quelque chose. McGregor a également sponsorisé l'écurie Williams et a été impliquée dans d'autres écuries de F1. Ils connaissent le business et comprennent comment fonctionne la F1. Le fait qu'ils soutiennent un pilote en particulier est un autre signe de confiance envers Giedo. C'est la même chose pour Charles, qui est soutenu par (le manufacturier automobile) Renault."

"Il faut utiliser de manière intelligente la valeur de l'individu vis-à-vis celle de l'équipe"
Cyril Abiteboul

Notons que le beau-père de van der Garde est le milliardaire Marcel Boekhoorn, actionnaire de la compagnie McGregor, tandis que Pic aurait profité du fait que Caterham est motorisée par Renault. Mais pour Abiteboul, l'important est de permettre à l'écurie de continuer tout en espérant la voir progresser.

"Cela fait une différence car lorsque vous êtes une jeune équipe, attirer des sponsors n'est pas facile", a rappelé le Français. "Il faut utiliser de manière intelligente la valeur de l'individu vis-à-vis celle de l'équipe. Mais, comparé aux qualités du pilote, je ne pense pas que nous ayons exagéré cet aspect."

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff