Course

17:00 : Les pilotes s'élancent dans leur tour de formation. Toujours sous le soleil. Schumacher, 10e sur la grille, a sauvé un train de pneus tendres en ne faisant pas de chronos hier en Q3. Voilà pour cette avant-course. Bon GP à toutes et à tous !

16:50 : Début de la course dans dix minutes. La tension monte sur la grille et dans les tribunes, généreusement garnies.

16:46 : Toujours le flou le plus complet sur les conditions de course. Team Lotus annonce la pluie, Force India prévoit une course du début à la fin sur une piste totalement sèche.

16:42 : Bernie Ecclestone est bien sûr présent au Brésil. Interrogé sur le Grand Prix des États-Unis 2012, le patron de la F1 a déclaré que dans le cas où cette course serait annulée, elle ne serait pas remplacée. Si l'étape Austin est supprimée lors de la réunion du Conseil Mondial de la FIA prévue en décembre, il n'y aurait que 19 courses la saison prochaine.

16:36 : Toujours pas de pluie à l'horizon, mieux, le soleil a refait une belle percée dans le ciel de Sao Paulo. Mais une averse est annoncée dans les dix prochaines minutes. Un vrai casse-tête pour les écuries, quels pneus chausser pour le premier run ?

16:30 : Les voitures et les pilotes sont autorisés à prendre place sur la grille de départ. Pour la dernière fois de la saison. Mais avant, petite photo avec les trois représentants du Brésil.


Bruno Senna, Rubens Barrichello et Felipe Massa © Getty Images

16:25 : La pitlane sera ouverte dans cinq minutes. Ferrari fait un petit point météo sur Twitter. ''La pluie est à 11 km. Mais si elle tombe, ce sera à cause des nuages présents actullement au-dessus du circuit".

16:18 : Le ciel est de plus en plus menaçant, quelques gouttes sont apparues. Rien de bien méchant pour le moment, à moins de 45 minutes du départ. Les pneus pluie sont bien sûr prêts, les écuries étaient proches de les utiliser en qualification. Une averse devrait s'abattre sur la piste avant la course, avec quelques ondées passagères pendant les 71 tours du Grand Prix.

16:12 : L'écurie Lotus Renault, qui s'appellera Lotus en 2012, risque bien d'animer le mercato hivernal. Robert Kubica sera absent pour le début de saison, a-t-il confirmé cette semaine. Aucun pilote n'a encore été officialisé pour l'année prochaine, mais les candidats sont nombreux. En plus des deux titulaires actuels, citons Romain Grosjean, qui s'est montré lors des libres 1 à Abou Dabi et Interlagos, devançant Petrov puis Senna. Et l'option Raikkönen resurgit. Les deux pilotes devraient être annoncés dans les 15 prochains jours.

16:03 : L'écurie actuelle de Sutil, Force India, devrait assurer une sixième place au championnat constructeurs. Quinze points la sépare de Renault, 5e, sauvée par les deux podiums décrochés lors des deux premières courses de la saison, grâce à Vitaly Petrov en Australie et Nick Heidfeld, remplacé depuis par Bruno Senna, en Malaisie.

15:56 : Derrière Rosberg, 6e, et Felipe Massa, 7e sur la grille pour sa 100e au volant d'une Ferrari, nous retrouvons Adrian Sutil. Le pilote Force India semble bien parti pour être remplacé par Nico Hülkenberg en 2012, mais il a une neuvième place à aller chercher au championnat du monde. Il pointe avant la dernière course à 2 longueurs de Vitaly Petrov, seulement 15e sur la grille.

15:49 : Nous vous rappelons que pour des raisons techniques, pas de chat sur ce dernier Grand Prix. Vous pouvez toutefois toujours nous faire parvenir vos messages par mail en cliquant sur Envoyez-nous vos suggestions en haut des commentaires, nous passerons une sélection dans les commentaires. Une nouvelle version du chat sera présentée la saison prochaine.

15:44 : Les pilotes sont à la parade devant le public brésilien. Un grand moment pour les trois locaux, Bruno Senna, Felipe Massa et Rubens Barrichello. Le pilote Williams dispute aujourd'hui son 326e Grand Prix, peut-être le dernier de sa longue carrière, débutée en mars 1993 dans l'écurie Jordan. Rien n'est sûr quant à son avenir, mais si c'est son dernier, Barrichello va tout faire pour finir en beauté, pourquoi pas dans les points.

15:38 : Vettel s'élancera donc en pole avec Mark Webber à ses côtés. Jenson Button et Lewis Hamilton occuperont la deuxième ligne, Fernando Alonso sera situé sur la cinquième place sur la grille. Le titre de vice-champion du monde se joue aujourd'hui. Jenson Button est le mieux placé avec 10 points d'avance sur Alonso et 22 sur Webber. Tout au long de la course, vous pourrez suivre l'évolution de la situation au championnat grâce à l'onglet Classements situé juste-au dessus de ces commentaires.

15:31 : À une heure et demi du départ du Grand Prix, le ciel est menaçant au-dessus du circuit d'Interlagos, mais toujours pas de pluie. Mais elle est bien annoncée pour la course, ce qui nous promet une dernière pleine de rebondissements.

15:26 : Sebastian Vettel est sacré depuis déjà de longues semaines, depuis le Grand Prix du Japon. Mais il n'est pas endormi bien au contraire, malgré son abandon dès le deuxième virage à Abou Dabi. Samedi, il a décroché sa 15e pole de la saison, nouveau record. Nigel Mansell est dépassé, avec ses 14 poles en 1992. Pour lui rendre hommage, Vettel a choisi de poser avec une fausse moustache, dans un style ''Mansellesque".


Mansell portait une moustache pour fêter son record de victoires en une saison. Au Portugal, en 1992, il remportait sa neuvième course de l'année. © Sutton Images



15:20 : Bonjour à toutes et à tous, bienvenue sur ESPNF1.com pour suivre le Grand Prix du Brésil, épilogue de cette belle saison 2011.

Tour 1

Les feux rouges s'éteignent, le départ du GP du Brésil est donné ! Vettel part bien, il est en tête au 1er virage. Alonso a sauté Hamilton, Webber et Button gardent leurs places. Massa dépasse Rosberg, Schumacher a perdu une position, il se bat avec Di Resta pour la récupérer.

Tour 2

Déjà une seconde d'avance pour Vettel après le premier tour. Départ catastrophique pour Barrichello, il est 19e. Schumacher passe Di Resta à la fin de la ligne droite, il est 10e.

Tour 3

Vettel s'envole comme d'habitude, il a 2''2 d'avance sur Webber. Suivent Button, Alonso, Hamilton et Massa. Peut-être le retour de la lutte de l'année, entre Hamilton et Massa. Bon envol de Petrov, il pointe au 12e rang, Kovalainen au 16e.

Tour 4

Webber stoppe l'hémorragie mais continue de lâcher quelques dixièmes sur Vettel. 1'17''784 pour le double champion du monde, les autres sont en 1'18''.

Tour 5

Alonso pousse derrière Button. Il tente le dépassement avec le DRS, mais ça ne passera pas dans ce tour. L'écart grimpe à 2''8 entre les deux pilotes Red Bull.

Tour 6

Hamilton a fait le trou sur Massa, mais il se rapproche à 1''2 de Jenson Button. Schumacher est à 0''6 de Senna, qui a conservé la neuvième place, qui était la sienne au départ.

Tour 7

Début de course correct aussi pour Sutil, 8e. Kovalainen n'a pas confirmé son bon départ, il a perdu 3 places, il est 19e. Button toujours virtuellement vice-champion du monde.

Tour 8

3''2 entre Vettel et Webber, nouvel écart. Alonso signe le meilleur temps dans le premier partiel. il reprend un dixième à Button dans ce tour, 0''6 entre les deux hommes. Hamilton en embuscade.

Tour 9

Pas de pluie annoncée pour les 30 prochaines minutes, les dernières prévisions sont rassurantes. Mais tout peut encore changer. Senna sous la menace de Schumacher. Suivent Di Resta et Petrov.

Tour 10

Vettel a repris quatre dixièmes à Webber dans le tour précédent. Felipe Massa maintient sa 6e place devant Rosberg et Sutil. Alonso revient à une demi-seconde de Button, belle lutte pour la troisième place.

Tour 11

Et Alonso se rapproche grâce à un exceptionnel premier secteur. 19''2 contre 19''6 à Button. Contact entre Senna et Schumacher à l'amorce des S de Senna, le pilote Mercedes rentre au stand pour changer un pneu crevé. Senna a perdu un bout de son aileron avant mais reste en piste.

Tour 12

Alonso a récupéré la troisième place au détriment de Button dans le virage 6. Très beau dépassement de la part du pilote Ferrari. Senna au stand pour changer son museau. Enquête des commissaires sur ce contact.

Tour 13

L'écart se stabilise entre Vettel et Webber. L'Australien est encore en lice pour décrocher sa première victoire de la saison. Petrov au stand.

Tour 14

Di Resta et Kobayashi ont profité de l'accrochage entre Senna et Schumacher. L'Écossais est 9e, le Japonais 10e. Sutil repasse par son stand.

Tour 15

Inquiétude chez Red Bull, peut-être un problème de boîte de vitesses pour le leader Sebastian Vettel. En tout cas, Webber reprend du temps. Il est à 2''6.

Tour 16

Sutil est reparti 14e avec des nouveaux pneus tendres. Button a chaussé aussi un nouveau train de tendres, il ressort en 7e position. Alonso et Hamilton rentrent à leur tour.

Tour 17

C'est le cas aussi pour Rosberg, les Red Bull et Massa restent en piste. C'est fait pour Vettel, arrêt important pour la suite de la course. Webber prend les commandes de la course.

Tour 18

Vettel repart derrière Massa, en 3e position. Pénalité pour Bruno Senna, reconnu coupable d'avoir causé l'accrochage avec Schumacher. C'est dommage pour le Brésilien, après une belle qualification.

Tour 19

Webber au stand, et c'est Felipe Massa qui récupère la première place devant son public. Senna observe son drive-through, il va repartir très loin dans le peloton.

Tour 20

Meilleur tour en course pour Jenson Button, en 1'17''779. Mais Hamilton fait mieux de 15 millièmes de seconde. Rosberg perd du temps derrière Alguersuari, qui ne s'est pas encore arrêté.

Tour 21

Massa ne peut rien contre la tentative de dépassement de Vettel, il repasse en tête. Et il s'est déjà arrêté, au contraire de Massa. Rosberg a doublé Alguersuari, il revient au 9e rang.

Tour 22

1'17''612 pour Webber, qui continue à cravacher derrière Vettel, qui a semble-t-il réglé son problème de rapports. Massa est rentré, il avait perdu beaucoup de temps dans les deux ou trois derniers tours. Il repart derrière Hamilton, à la 6e place.

Tour 23

2''6 d'écart entre Vettel et Webber, l'Australien reprend dixième par dixième. Schumacher est à un tour des leaders, sa course a été ruinée par cette collision avec Senna. Glock à l'arrêt avec seulement trois roues. La 4e s'est détachée tout de suite à la sortie des stands, grosse erreur de Virgin.

Tour 24

Après la première série de ravitaillements, Sutil est 7e, devant Rosberg, Petrov et Di Resta. Vettel est rassuré par radio par son ingénieur Guillaume Roquelin. Mais l'écart se stabilise avec Webber.

Tour 25

Webber continue à mettre la pression, il signe le meilleur tour en course. Quatre dixièmes plus vite que Vettel, qui se plaint à nouveau d'un gros problème de boîte de vitesses.

Tour 26

Webber ne voulait pas de cadeau de la part de son coéquipier avant la course. Il voulait gagner à la régulière, l'Australien revient à 2'' seulement.

Tour 27

Alonso est 3e avec 2''7 d'avance sur Button. Hamilton pointe au 5e rang, largement devant Felipe Massa. Schumacher 20e derrière Heikki Kovalainen.

Tour 28

1''4 de retard pour Mark Webber. Vettel souffre vraiment avec les 2e et 3e rapports. Et seulement 0''5 d'écart à la fin de ce tour !

Tour 29

Vettel tourne moins vite que Webber mais aussi que les McLaren et qu'Alonso. Mais il reprend sa marche en avant dans ce tour. Son équipier peut se servir de son DRS pour tenter quelque chose. Et toujours pas de pluie.

Tour 30

Webber est passé, ça couvait depuis plusieurs tours ! Il a doublé dans les S de Senna. Vettel n'a pas résisté. L'Australien va pouvoir accélérer. Maldonado dans le mur du virage 7, c'est l'abandon.

Tour 31

Vettel vient de tourner en 1'19"1, Webber en 1'17''2. C'est très lent pour le double champion du monde.

Tour 32

Déjà le deuxième arrêt pour Button, avant la mi-course. Sutil aussi au stand. Le pilote McLaren a chaussé des pneus durs. Peut-être pour finir.

Tour 33

Vettel est à deux secondes de Webber maintenant. Alonso se rapproche à 7''5 de l'Allemand. S'il revient encore, ce sera la preuve qu'il n'a fait aucun cadeau à Webber.

Tour 34

Webber continue d'enchaîner les tours rapides. Et meilleur tour en course en 1'16''959. Hamilton et Schumacher au stand. Lewis chausse encore des tendres, l'inverse de Button.

Tour 35

Le radar prévoit de la pluie dans environ dix minutes. Donc dans huit tours à peu près. Hamilton est à 2''1 de Button avec une stratégie différente. Alonso arrive dans le stand Ferrari.

Tour 36

L'Espagnol est reparti en pneus tendres. Léger tête-à-queue pour Sergio Pérezv dans le virage 8, mais sans mal. Le Mexicain est 14e mais il ne s'est arrêté qu'une seule fois.

Tour 37

Problème pour Kovalainen, quelque chose est venu se coller dans son aileron avant. Sutil réussit son meilleur temps, il est 9e mais il a déjà observé son 2e stop, à la différence de Rosberg et Sutil, les deux pilotes qui le précèdent.

Tour 38

Encore un problème de boîte de vitesses, pour Lewis Hamilton cette fois-ci. Webber au stand. Vettel reprend la première place. Button revient très vite sur Massa et Alonso n'est pas très loin devant.

Tour 39

Webber est reparti en tendres. On attend le choix de Red Bull pour Vettel. On va vite le savoir, il rentre à son tour.

Tour 40

Vettel repart aussi en tendres, comme Webber. Sutil a doublé son coéquipier, il prend la huitième place. Rosberg, 7e, est beaucoup plus lent dans ce tour, d'une seconde et demi.

Tour 41

3''7 entre Webber et Vettel, nouvel écart. Button a doublé Massa, Hamilton revient sur le Brésilien. Allez, un dernier chapitre à l'une des histoires de la saison ! Déjà six accrochages entre les deux pilotes en 2011

Tour 42

Sept dixièmes d'écart entre Hamilton et Massa. Le duel se profile. Massa résiste, pour le moment. Hamilton s'est décalé plusieurs fois, mais ça ne passe pas.

Tour 43

Rosberg au stand, il reste 28 tours. Sutil récupère la 7e position. Alors que le combat Hamilton-Massa bat son plein. Et Button en profite pour prendre le large.

Tour 44

Button a 4''6 d'avance sur le duo infernal, mais il pointe à 5''7 de Fernando Alonso, toujours bien accroché sur la troisième marche du podium. Kobayashi au stand, il était huitième.

Tour 45

Webber augmente l'écart en tête, 4''4 d'avance sur Vettel. Hamilton jette l'éponge derrière Massa, il rentre au stand. Il met les pneus medium, il va finir la course avec ces gommes, si la pluie reste à l'écart du circuit.

Tour 46

Meilleur tour en course pour...Sebastian Vettel en 1'16''310. Massa a dégoûté Hamilton, il repasse par son stand. Pneus medium aussi pour le Brésilien, ce sera son dernier arrêt.

Tour 47

Les Red Bull et Alonso, en tendres, doivent encore s'arrêter. Button, Massa et Hamilton sont en durs, ils peuvent aller au bout. Mais les pneus de Button ont douze tours de plus que ceux de Massa et Hamilton.

Tour 48

Rosberg a sauvé sa 7e place dans les stands, mais il est talonné par Sutil. Abandon d'Hamilton, trahi par sa boîte de vitesses. Le Britannique finira 5e du championnat du monde, c'est sûr maintenant.

Tour 49

Rosberg est désormais 6e devant Sutil, Alguersuari, Di Resta et Kobayashi. Beau duel entre Sutil et Rosberg, le premier avait doublé le pilote Mercedes, mais le second a repris l'avantage dans le virage 1.

Tour 50

Webber reprend le meilleur tour en course (1'16''115). Il compte 5''5 secondes d'avance sur Vettel.

Tour 51

Alonso est toujours sur le podium provisoire, Button 4e. Sutil a cette fois bien dépassé Nico Rosberg dans la ligne droite, il est 6e.

Tour 52

Schumacher et Senna sont empêtrés dans le peloton, qu'il leur a coûté cher cet accrochage. Schumi est 15e, Senna 17e. Vettel est dans un rythme de croisière, il est à 6 secondes pleines de Webber, mais Alonso est à 11 secondes

Tour 53

Troisième et dernier arrêt pour Button, il conserve sa quatrième place. Massa est trop loin. Le Britannique a rechaussé des pneus medium.

Tour 54

Alonso a maintenant 25'' d'avance sur Jenson Button, suffisant pour s'arrêter une troisième fois. Vettel continue de lâcher prise pour la victoire, Webber dispose de sept secondes d'avance. Barrichello est bien remonté depuis son départ raté, il est 13e.

Tour 55

Alonso a changé de pneus, mais il repart devant Button. Et encore un nouveau meilleur tour en course pour Webber, c'est le recordman dans cet exercice cette saison. Il a reçu un beau trophée et une belle montre en cadeau.

Tour 56

1'15''989 pour Button, meilleur tour en course. Le pilote McLaren a Alonso dans sa ligne de mire, 4"6 d'écart. Mais il tient sa deuxième place au championnat, il comptait dix points d'avance sur Alonso au départ de cette course.

Tour 57

Il reste moins de quinze tours pour Mark Webber, pour aller triompher pour la première fois de la saison. 7''6 d'avance sur Vettel.

Tour 58

Button a gagné neuf dixièmes sur Fernando Alonso dans le tour précédent, il est revenu à 2''9 de l'Espagnol. Le podium est en jeu. Webber rentre pour chausser les pneus durs. Vettel va provisoirement reprendre les commandes de la course.

Tour 59

Alguersuari est aux portes du top 10, à 3'' de Petrov, 10e. Et Vettel s'arrête pour chausser lui aussi des pneus medium, comme Webber.

Tour 60

Button tout proche du podium, il va confirmer son statut de vice-champion du monde, ce qui serait mérité après sa magnifique saison, qui l'a vu notamment triompher au Canada, au terme d'une course exceptionnelle.

Tour 61

Ce ne sera pas dans ce tour, malgré le DRS. Mais il lui reste dix tours. Ca devrait suffire. Alonso est sous pression. Massa bien installé à la 5e place, Sutil à la 6e.

Tour 62

Rosberg est 7e, devant Di Resta. Button se décale à la sortie des S de Senna, et double parfaitement Alonso. Il remonte sur le podium provisoire. Alonso perd pour le moment sa troisième place au championnat, pour un point au profit de Webber.

Tour 63

Vettel hors-piste dans le virage 5 mais regagne le tracé. Il a perdu quelques secondes mais Button est encore loin. 11'' d'avance sur le pilote McLaren. Mais cela fait les affaires de Mark Webber.

Tour 64

Force India marque virtuellement douze points, contre un seul pour Renault. Il y avait quinze points d'écart avant ce dernier Grand Prix.

Tour 65

Vettel a 14'' de retard sur Webber, plus que jamais en route pour sa première victoire de la saison.

Tour 66

Button est à moins de neuf secondes du double champion du monde, en cinq tours, l'écart sera difficile à combler. Mais on ne sait jamais, Vettel a déjà fait goûter l'herbe à ses pneus.

Tour 67

Liuzzi a abandonné, il reste vingt monoplaces en course. Vettel n'ira pas chercher sa 12e victoire de la saison, sans porter la guigne à Mark Webber, toujours confortablement en tête dans cette course finalement épargnée par la pluie.

Tour 68

Alonso n'a pas pu résister à Button, il ne reviendra plus. Une quatrième place pour le pilote Ferrari, et une cinquième pour l'autre pilote de la Scuderia, Felipe Massa, devant son public.

Tour 69

Adrian Sutil est le dernier pilote dans le même tour que Mark Webber, à la sixième place. Meilleur tour en course pour Mark Webber, qui y tient. 1'15''487 pour l'Australien.

Tour 70

Deux tours encore à parcourir. Petrov tient le point de la 10e place, mais Alguersuari est à 1''4. 1'15''480 pour Webber, qui conforte son septième meilleur tour en course de la saison, avant le dernier tour de l'année 2011.

Tour 71

C'est fait pour Mark Webber, la première victoire pour lui cette saison, sa septième en carrière ! Avec encore le meilleur tour en course dans cette dernière boucle, en 1'15''324 ! Superbe course du Grand Mark ! Il s'impose devant Sebastian Vettel et Jenson Button.

Mais c'était juste pour le Britannique, qui ne peut même pas faire un tour d'honneur. Il s'arrête dans le virage 1, l'essence manquait. Alonso termine 4e, Massa 5e. Belle perf de Force India, Sutil 6e et Di Resta 8e. Nico Rosberg prend la 7e place. Kobayashi et Petrov complètent le top 10.

Rubens Barrichello pour sa dernière course peut-être, termine 14e juste devant un ancien équipier, Michael Schumacher.

Au championnat, Button vice-champion du monde. Webber 3e un point devant Alonso. Massa offre un petit burn en rentrant au stand, pour son public.

C'était la dernière course en cette année 2011. Et elle a offert un vainqueur différent, Mark Webber. Place maintenant à la trêve hivernale, au mercato. Mais avant les premiers tours de roue en Australie au mois de mars, des essais privés seront organisés à Jerez puis à Barcelone. Cela vous permettra de patienter avant le début de la saison 2012. Merci d'avoir suivi cette dernière course au Brésil et toute cette année 2011. À très bientôt sur ESPNF1.com