• Pirelli

Spa, un défi pour les pneus

ESPN Staff
19 août 2013 « Räikkönen ne négocie plus | Bianchi va découvrir Yeongam »

Pirelli apporte au Grand Prix de Belgique son pneumatique médium et son pneumatique dur pour la reprise du Championnat. Le patron de Pirelli Motorsport, Paul Hembery, promet beaucoup de stratégies possibles et du spectacle, comme toujours sur le toboggan des Ardennes.

"Spa n'est pas seulement un circuit légendaire c'est aussi l'un des plus grands défis pour nos pneumatiques de toute l'année", a déclaré le Britannique. "C'est en grande partie parce qu'il y a beaucoup d'énergie qui se dissipe par les pneumatiques sur ce circuit que ce soit au plan vertical avec la grosse compression de l'Eau Rouge ou au plan latéral avec des virages tels que Blanchimont. Souvent, les pneumatiques sont soumis à des forces qui agissent dans des sens opposés ce qui met d'autant plus la gomme à l'épreuve."

La tête dans les nuages

"Prendre soin de ses pneumatiques est très important, en particulier dans des tours qui sont aussi longs", ajoute Hembery. "Cela veut dire qu'il y a une large variété de stratégies possibles sur ce circuit et beaucoup de temps à gagner ou à perdre en fonction de cette stratégie. Il y a aussi la météo qui peut jouer un rôle, elle peut être très changeante et c'est ce qui rend le Grand Prix de Belgique fascinant."

Pour la deuxième course consécutive, Pirelli apportera à Spe ses "nouveaux" pneumatiques, censés être plus résistants, basés sur l'armature 2012 et la gomme 2013.

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff