Course

14:00 : Les pilotes s'élancent pour leur tour de formation. Dans deux minutes, le départ sera donné. Bonne course à toutes et à tous ! Hülk et Rosberg en pneus durs, tous les autres en intermédiaires, les plus tendres apportés ce week-end par Pirelli.

13:53 : Moins de dix minutes avant le départ du Grand Prix de Belgique, 12e manche de la saison. La rentrée, c'est maintenant ! Les tribunes sont bien garnies, la piste est à 34°.

13:48 : Comme d'habitude, vous pourrez suivre l'évolution des différents championnats en temps réel pendant les 44 tours de la course. En cliquant sur l'onglet Classements situé au-dessus de ces commentaires.

13:42 : Romain Grosjean est aussi confiant. ''Pour Kimi (Räikkönen,3e), tout est possible, pour moi, un top 5 ce serait des gros points pour l'équipe", vient-il de confier au micro de TF1. Kamui Kobayashi, lui, vient d'affirmer à la BBC que ''la victoire était possible".

13:36 : Les températures augmentent à quelques minutes du départ. Ce qui pourrait aider Lotus à réussir un grand résultat. Éric Boullier n'en espère pas moins, il vise la victoire ce qui relancerait totalement les championnats pilotes et constructeurs. Et pourquoi pas le titre en fin de saison ? ''Si les positions sur la grille ne changent pas pendant la course, nous serions 2e dans les deux classements (avec Räikkönen chez les pilotes), tout sera possible", a-t-il déclaré ce matin à Autosport.

13:30 : La pitlane est ouverte, les pilotes s'élancent, Massa en tête, pour un tour avant de s'installer sur la grille. Schumacher est aussi parti, sa voiture a été réparée. Beau travail des mécaniciens Mercedes.

13:24 : Lewis Hamilton se lâche sur Twitter depuis le début du week-end. Il publie tout et n'importe quoi. Ce matin, il a mis les photos de sa télémétrie ainsi que celle de Button. Son équipe lui a tout de suite demandé de les retirer.

13:17 : Le circuit de Spa-Francorchamps a resigné pour trois nouvelles saisons. La Belgique sera au programme pour la période 2013-2015. Alors que l'alternance avec la France était dans les tuyaux, un événement a tout changé, a affirmé André Maes, l'organisateur du Grand Prix, sur RMC dimanche matin. "L'accord était très proche. Mais nous ne sommes pas responsables des élections (présidentielles) en France. C'est à ce moment-là que ça a commencé à poser problème. Avant ça, l'accord était vraiment très proche", a-t-il indiqué.

13:11 : Les pilotes viennent d'achever la parade. Mercedes a encore du travail, il y a un souci sur le SREC de Michael Schumacher. Il reste une vingtaine de minutes avant de se diriger vers la grille de départ.


Alonso, le leader du championnat, passager pendant la parade © Press Association



13:05 : La course démarre dans moins d'une heure, il fait un temps idéal pour un Grand Prix. 19° dans l'air des Ardennes belges, 29° sur la piste. Les 24 pilotes devront parcourir 44 boucles de 7,004 km. Et surtout les risques de pluie sont très faibles cet après-midi.

12:57 : Du côté des Français, hormis Grosjean 8e, Jean-Éric Vergne partira 15e, Charles Pic 22e. Entrer dans les points semble impossible, mais si le pilote Marussia réussit cet exploit, ce serait un cadeau extraordinaire pour son manager Olivier Panis, qui fête ses 46 ans aujourd'hui.

12:52 : Le septuple champion du monde, recordman du nombre de victoires en Grand Prix (91) et de poles position (68), Michael Schumacher a réussi seulement le 13e chrono samedi. Pour sa 300e inscription à un Grand Prix de F1 (et son 298e départ), l'Allemand va avoir du mal à décrocher sa 7e victoire à Spa. La dernière, c'était en 2002, il s'imposait alors devant Barrichello, seul pilote à avoir atteint les 300GP, et Juan Pablo Montoya.

12:48 : Il va y avoir du mouvement dans le peloton lors des premiers tours. Avec Grosjean 8e, Vettel 10e, Webber 12e, Schumacher 13e et Massa 14e, on risque de voir du spectacle pendant le premier relais.

12:43 : Le leader du championnat du monde, Fernando Alonso, revenu de vacances avec 40 points d'avance, se placera sur la troisième ligne au départ de la course. Son coéquipier, Felipe Massa, est encore une fois très loin (14e). La question du numéro 2 chez la Scuderia reste en suspens, rien ne sera annoncé à Monza, la semaine prochaine, a déclaré Domenicali au journal Marca.

12:37 : Lotus a placé ses deux pilotes dans le top 10, malgré avoir laissé tomber son double DRS. Après un vendredi pluvieux, l'écurie n'a pas pu le tester. Räikkönen a récupéré la 3e place après la pénalité de Maldonado, Romain Grosjean partira huitième, mais avec ''un bon départ, tout est possible" selon lui.

12:33 : Le classement de la séance de qualification ne correspond pas totalement à la grille. Pastor Maldonado, 3e temps, a été rétrogradé de trois places pour avoir gêné Nico Hülkenberg. Mark Webber et Nico Rosberg ont perdu cinq places après un changement de boîte de vitesses. 7e et 18e chronos, ils partiront 12e et 23e.

12:28 : Avec le résultat de Kobayashi, c'est la 3e fois que Sauber se place en première ligne. Les deux autres fois, c'était Jean Alesi qui était au volant, en Autriche en 1998 et à Magny-Cours en 1999. Malheureusement, les deux fois, il n'avait pas terminé. Souhaitons une meilleure issue à Kamui Kobayashi.

12:24 : Kamui Kobayashi a réussi la meilleure qualification de sa carrière, en signant le 2e chrono samedi. Le pilote Sauber est le premier Japonais en première ligne depuis Takuma Sato lors du Grand Prix d'Europe 2004 dans une Bar-Honda.

12:19 : Le coéquipier de Button, Lewis Hamilton ne partira que septième sur la grille. Il a exprimé sa déception sur son Twitter. ''J'avais l'ancien aileron, Jenson le nouveau. Je perdais quatre dixièmes rien qu'en ligne droite", avait-il écrit samedi après la séance.

12:14 : Le pilote McLaren a retrouvé la pole position après plus de trois ans. La dernière fois remonte au Grand Prix de Monaco 2009, à l'époque où il courait chez Brawn. En cas de victoire, va-t-il refaire son "W" comme en Australie, épreuve inaugurale de la saison 2012 qu'il a remportée en mars dernier ?


© Sutton Images



12:10 : Bonjour à toutes et à tous, bienvenue sur ESPNF1.com pour le Grand Prix de Belgique, 12e épreuve de la saison. Départ à 14 heures. Avec Jenson Button en pole position.

Tour 1

C'est parti pour les 44 tours du GP de Belgique !! Button bien parti, mais gros accrochage derrière à la Source !! Hamilton, Alonso et Grosjean dans le coup. Hamilton vient discuter avec Grosjean, Alonso met quelques secondes à sortir de sa voiture. La Lotus de Grosjean s'est envolée et est venue percuter la Ferrari d'Alonso.

Tour 2

C'est le premier abandon d'Alonso depuis le début de la saison, Hamilton rentre lui à pieds avec un bout d'aileron à la main. Ralenti sur le départ, Hamilton a percuté Grosjean, venu lui couper la route à l'intérieur, avant l'entrée de virage, les deux ont fini dans Alonso et Pérez. Cela aurait pu être dramatique !!

Tour 3

Pérez a aussi abandonné, Romain Grosjean est de retour sur le mur des stands, il prend connaissance des images. La Voiture de Sécurité est toujours là. Button est leader avec Räikkönen derrière lui. Ça, c'est plutôt normal, mais derrière, on retrouve Hülk, Di Resta, Schumacher, Ricciardo, Vergne, Webber, Senna et Kovalainen. Voilà pour le top 10.

Tour 4

Massa est 11e devant Vettel et Rosberg. Maldonado et Kobayashi étaient bien partis mais ont été pris dans le carambolage, ils se retrouvent parmi les derniers. En tout cas, avec l'abandon d'Alonso, le championnat est relancé. Hamilton hors-jeu aussi, il y a un gros coup à jouer pour Räikkönen, les Red Bull sont plus loin.

Tour 5

La Safety Car s'est effacée, la course reprend ses droits ! Il ne reste que 40 tours. Button bien reparti, Massa et Vettel doublent Kovalainen, qui perd tout de suite sa 10e place.

Maldonado s'arrête hors-piste dans les Combes, terminé pour le Vénézuélien. Problème d'aileron. Son départ exceptionnel sera examiné par les commissaires, il pourrait être volé.

Tour 6

Hülkenberg a doublé Räikkönen, Button compte déjà 2''8 d'avance. Investigation aussi sur l'accident dans le premier virage. Le DRS sera enclenché à la fin de ce tour.

Tour 7

Schumacher vient de prendre la 4e place à Di Resta. Alonso est revenu dans le stand Ferrari, il semble remis. Une bonne nouvelle pour l'Espagnol, qui sera malgré tout, toujours en tête ce soir du championnat. Les Toro Rosso se sont frayées un chemin dans le chaos, Ricciardo est 6e juste devant Vergne. Il reste 19 voitures en lice.

Tour 8

Vettel récupère la dixième place, au détriment de Massa. L'Allemand passe dans la Chicane. Button s'envole, déjà 4''6 d'avance sur Hülk. Deuxième stop pour Kobayashi, il change de pneus, il avait une crevaison. Senna, 8e, se retrouve avec les deux Red Bull à ses trousses, mais la Williams est plus rapide dans la longue pleine charge, dans le raidillon et Eau Rouge.

Tour 9

Les petites équipes sont rescapées, les deux Caterham, les deux Marussia et les deux HRT sont en piste. Avec encore du grabuge, un point est possible. Vettel passe Webber à la Chicane, il se lance à la poursuite de Senna.

Tour 10

Button compte 5''6 d'avance, Räikkönen revient sur Hülkenberg, 1''1 d'écart entre les deux hommes. Di Resta passe par son stand, il était 5e. Les Toro rosso et Vettel notamment en profitent pour gagner une place.

Tour 11

Di Resta est reparti en pneus durs, Schumacher vient de passer Räikkönen dans les Combes, l'Allemand se retrouve 3e. Il partait 13e sur la grille. Webber rentre dans les stands, comme Räikkönen. Les deux ressortent en durs.

Tour 12

Button toujours largement en tête, Hülk est à 7''7, Schumacher à près de dix secondes. Ricciardo rentre, il laisse Vergne à la 4e place. Massa repasse aussi par son stand. Senna cinquième avec Vettel sur son aileron arrière.

Tour 13

Räikkönen est bien reparti avec ses pneus durs neufs, le Finlandais pointe au 10e rang. Vettel double Senna à la Chicane, il se retrouve 4e car Hülk vient de s'arrêter. Meilleur tour en course pour Räikkönen, 1'55''872.

Tour 14

Schumacher et Button ne se sont pas arrêtés, Vettel et Vergne non plus. 10''8 de retard pour Schumi sur Button. Rosberg, parti 23e, est déjà 7e mais doit observer son premier stop. Il est juste devant Räikkönen. Vergne se retrouve sur le podium provisoire, mais Vettel lui pique très vite cette place.

Tour 15

Räikkönen reprend Rosberg et la 6e place. Il tourne très vite et revient à 25'' de Button, qui ne s'est pas encore arrêté. Webber 11e devant Massa, l'Australien va devoir cravacher pour revenir sur Alonso au championnat. Vergne rentre au stand, il était 4e.

Tour 16

Incident dans les stands, Kovalainen repartait mais il a été percuté par une HRT qui rentrait. Senna au stand, Räikkönen remonte au 4e rang.

Grosjean s'est exprimé après le carambolage du départ : "Pour le moment c'est un peu difficile à expliquer. J'ai pris un bon départ, ensuite, boum ! Nous sommes arrivés au premier virage avec toutes ces voitures dans le crash. Je n'ai encore vu les images, c'est difficile de dire ce qu'il s'est passé. J'espère que Fernando (Alonso) va bien, je l'ai vu un peu sonné. Je crois qu'il y a plus de peur que de mal. Hamilton, je ne pensais pas qu'il était si proche apparemment. Je ne sais pas encore ce qu'il se passe au niveau des images. On ferme les yeux, on croise les bras et on attend que ça s'arrête, je ne savais pas que j'étais aussi proche de la tête de Fernando".

Tour 17

Räikkönen est à 23''6 de Button, qui mène toujours devant Schumacher et Vettel. Vergne est ressorti 12e, à moins de trois secondes de Massa, 10e. Investigation des commissaires sur le contact entre Kovalainen et Karthikeyan dans les stands.

Tour 18

Vettel se rapproche de Schumacher, les deux pilotes doivent encore s'arrêter. Massa a doublé Rosberg au freinage de la Source, il se retrouve 8e. Räikkönen reprend encore du terrain au leader, 22'' d'écart maintenant.

Tour 19

Senna est reparti derrière Vergne après son stop. Le Français est tout proche des points, 11e à 0''3 de Paul di Resta. Premier arrêt pour Pic, il était 15e. Schumacher au stand aussi, il abandonne sa 2e place à Vettel, Räikkönen se hisse au 3e rang, à 21''4 de Button.

Tour 20

Schumacher chausse les pneus durs. Webber est 6e, derrière Hülkenberg, et devant Ricciardo et Massa. Schumi a réussi une entrée au stand superbe, devant Vettel. Le pilote Red Bull l'avait attaqué mais l'aîné résiste avant de plonger dans la voie des stands, Vettel partant en total dérapage.

Tour 21

Button passe des durs pour son premier stop, on attend le nouvel écart avec Räikkönen. Rosberg au stand, Vergne dans les points. Mais il gagne encore une place en doublant Di Resta. Red Bull accueille Vettel...

Tour 22

Räikkönen est toujours à bonne distance de Button. 7''6, nouvel écart. Vettel repart juste devant Ricciardo, lui-même talonné par Schumacher. Il va devoir se battre avec Felipe Massa, 5e. Hülk 3e devant Mark Webber.

Tour 23

Et meilleur tour en course pour Jenson Button avec ses pneus frais. 1'54''917 pour le leader, qui adresse un message à ses poursuivants. Vergne est toujours 9e, il a creusé un petit écart avec Di Resta.

Tour 24

Vettel s'empare de la 5e place, il passe Massa dans la Chicane. Son endroit favori aujourd'hui. Button gagne encore une demi-seconde sur Räikkönen, il en compte neuf désormais. Investigation sur l'entrée au stand de Schumacher devant Vettel, ils vont nous sortir des investigations pour n'importe quoi.

Tour 25

1'54''357 pour Sebastian Vettel, meilleur tour en course. Il reprend une seconde pleine à Webber, 4e, dans ce tour. Kobayashi, malchanceux aujourd'hui, observe son 3e stop. Deuxième sur la grille, il vit une course finalement dans l'anonymat. Schumacher a pris le meilleur sur Ricciardo, il revient au 7e rang.

Tour 26

Vettel est le plus rapide actuellement en piste, le seul en 1'54''. Il est à 4''2 de Nico Hülkenberg, troisième. Button augmente encore son avance sur Räikkönen, 10''8 maintenant. Webber revient fort sur Hülk, Vettel fond sur ce duo.

Tour 27

Lotus demande à Räikkönen d'économiser 10% de SREC à chaque tour. Deuxième arrêt pour Di Resta, 11e, bonne nouvelle pour Vergne, toujours bien installé à la 9e place. Hülk et Webber rentrent ensemble, Vettel continue.

Tour 28

Massa est rentré aussi, à seize tours de la fin. Ces trois-là restent en pneus durs. Button, Räikkönen, Vettel, voilà le nouveau podium provisoire. Räikkönen plonge dans la voie des stands à la fin de ce tour.

Tour 29

Ricciardo rentre aussi, Vergne remonte à la 7e position. Massa prend l'avantage sur Senna dans les Combes. Vettel reprend une seconde au tour sur Button actuellement.

Tour 30

Räikkönen est reparti 4e, à 0''8 de Schumacher, pas la meilleure opération pour le Finlandais. Vergne s'arrête une deuxième fois. Button compte 15''1 d'avance sur Vettel, ça devrait suffire, sauf pépin.

Tour 31

Meilleur tour en course pour Felipe Massa, en 1'53''464. Räikkönen va utiliser son DRS pour doubler Schumacher, seulement trois dixièmes entre les deux champions du monde. Senna et Rosberg sont huitième et neuvième, devant les Toro Rosso, mais ils ont encore un arrêt devant eux. Les points sont vraiment possibles pour Vergne aujourd'hui.

Tour 32

C'est fait pour Räikkönen dans la Chicane, il a repris la 3e place à Schumacher. Mais il est à 13'' de Vettel et 27''7 de Button. Karthikeyan part dans l'herbe mais récupère sa HRT. Schumi reprend l'avantage sur Räikkönen avec son DRS.

Tour 33

Encore douze tours à parcourir, Button a 14'' d'avance sur Vettel. Hülkenberg réussit une belle course en résistant à Mark Webber. Vergne, 11e, revient vite sur son coéquipier Ricciardo. Ce serait bien de passer devant pour JEV.

Tour 34

Schumacher est à 30'' et retient Räikkönen, Hülk et Webber. Mais Räikkönen passe la seconde dans le raidillon et lui met un sacré vent. Hülk essaye mais ne passe pas. Et Massa se rapproche de ce groupe.

Tour 35

C'est bon pour Vergne, il rentre dans les points. Il vient de dépasser Ricciardo. Hülkenberg et Schumacher, c'est ''à toi, à moi''. Webber et Massa observent ce duel germanique. Button et Vettel continuent, il reste neuf tours. Vont-ils tenter une course à un seul arrêt ?

Tour 36

Schumacher abandonne la lutte et rentre au stand, Hülk se retrouve quatrième. Massa passe Webber, Alonso a dû apprécier. Vergne prend l'avantage sur Rosberg, c'est difficile mais ça passe. Ricciardo a essayé d'en profiter, mais le Français reste devant.

Tour 37

Les deux Toro Rosso fondent sur Senna, 8e. Rosberg repasse par son stand. Il perd les points. Le stand Toro Rosso demande à Vergne d'aller chercher Senna. 2''3 d'écart entre les deux pilotes. Et le Français a repris neuf dixièmes dans le tour précédent.

Tour 38

Senna en difficulté avec ses pneus. Vergne peut utiliser son DRS. Belle lutte pour la 15e entre les deux Marussia, Pic résiste à Glock. Pic n'a fait qu'un seul arrêt, Glock deux.

Tour 39

Aucun problème pour Jenson Button en tête du Grand Prix, toujours 14'' d'avance sur Vettel. Ces deux-là ne devraient plus s'arrêter. Vergne passe à la huitième place, Senna est avalé par la Toro Rosso aux Combes.

Tour 40

Vettel reprend près d'une seconde à Button dans le tour précédent, mais encore 13'' de retard. Avec cinq tours, ça sera trop court sauf si les pneus de la McLaren s'effondrent. Räikkönen troisième devant Hülk, qui se dirige vers le meilleur résultat de sa carrière.

Tour 41

Pic n'avait plus de pneus, Glock lui a chipé la 15e place. Mais belle course du Français, qui a bien tenu tête à son coéquipier. Gros dérapage de Kovalainen dans Pouhon. Button à trois tours du bonheur, de sa deuxième victoire de la saison. 14''3 d'avance sur Vettel, et Räikkönen encore placé, mais pas encore vainqueur.

Tour 42

Hülkenberg ne perd rien sur Massa, 2''5 d'avance sur le Brésilien. Webber est 6e, loin devant Schumacher, 7e, devant Vergne, Ricciardo et Di Resta. Vergne va égaler son meilleur résultat en F1, il avait fini 8e en Malaisie, déjà une course à rebondissements.

Tour 43

Button et Vettel peuvent économiser leurs pneus, ils rentrent dans le dernier tour. Le stand McLaren et la compagne de Button, Jessica Michibata, se précipitent sur le mur pour acclamer le vainqueur du jour.

Tour 44

Button franchit la dernière chicane et s'impose à Spa, la première victoire du Britannique en Belgique. Vettel 2e, le bras levé à l'arrivée. Räikkönen 3e, son sixième podium de l'année.

Hülkenberg, 4e, c'est son meilleur classement depuis le début de sa carrière. Massa fait le jeu d'Alonso en finissant 5e devant Webber. Schumacher 7e, Vergne et Ricciardo 8e et 9e, Paul Di Resta complète le top 10.

Superbe week-end pour Button, que l'on voyait en difficulté avant les vacances. Une pole magnifique, un bon départ qui lui permet de survivre au carambolage du premier virage. Il a ensuite maîtrisé toute la course. Le Britannique peut lever les bras au ciel avant de se diriger vers la plus haute marche du podium.

Au championnat, Alonso reste en tête mais Vettel revient à 25 points. Webber conserve la 3e place avec un point d'avance sur Räikkönen. Hamilton, peut-être le grand battu du jour, est 5e, avec 16 points d'avance sur Button.

Ce direct se termine avec le podium, la joie du clan McLaren et de Jenson Button. Pas le temps de souffler, Monza commence dès ce vendredi avec les premiers essais libres du Grand Prix d'Italie. Restez avec nous pour le compte-rendu de cette course et toutes les réactions.

À vendredi pour de nouveaux directs sur ESPNF1. Bonne fin de journée à toutes et à tous !