• Grand Prix d'Australie - Course

Déclarations des pilotes

ESPNF1 Staff / D.B.
28 mars 2010 « Button s'impose en costaud | Red Bull attend un autre titre »

Suite au Grand Prix d'Australie, deuxième manche du championnat 2010, les pilotes commentent leurs performances au terme d'une course excitante et très compétitive qui a ravivé la foi des fans de Formule 1 - quel contraste avec le Bahreïn ! Il faudra attendre la prochaine course - sur le circuit moderne de Sepang en Malaisie le weekend prochain - pour voir si les nouveaux règlements font encore leurs preuves.

Jenson Button gagne en Australie pour la deuxième année consécutive. En prenant la décision de chausser des pneus pour le sec alors que la piste était toujours humide, un grand pari que le Champion du Monde en titre a lui-même qualifié de presque catastrophique, le pilote McLaren signe la première victoire de son écurie cette année.

Robert Kubica a été superbe, sa deuxième place inattendue et bien méritée faisant le bonheur de Renault. Massa monte sur le podium australien pour la première fois de sa carrière; le pilote Ferrari connaît un excellent début de saison mais c'est son coéquipier Fernando Alonso qui mène le championnat par quelques points. Encore une fois, les chances de victoire de Sebastian Vettel sont réduites à néant pour cause de souci mécanique.

Le résumé de la course australienne est ici; la galerie d'images est ici.

Vainqueur - Jenson Button, McLaren : "Quel weekend fantastique ! Dès le premier tour ici, je me sentais confortable dans la voiture. Dans ces conditions difficiles nous avons pris de bonnes décisions et nous nous en somme sortis avec une victoire. Ce n'est pas seulement de la vitesse, il faut pendre les bonnes décisions, être constant et prendre soin de la voiture. J'avais peu d'adhérence sur les intermédiaires et les arrières étaient en train de se détruire rapidement, alors nous avons figuré que le temps était venu de chausser les secs. J'ai vu que la ligne des puits était détrempée et je pensais avoir fait une erreur gigantesque. En sortant des puits, j'ai quitté la piste et j'ai simplement pensé 'Oh non !' Mais en peu de temps je me sentais vraiment bien. J'ai rattrapé Sebastian, j'ai conservé mes pneus, construit une bonne avance. Un énorme merci à l'équipe. D'être non seulement sur le podium mais sur la première marche après deux courses seulement, c'est étonnant. Cette victoire représente beaucoup pour moi. Gagner un Grand Prix dans une McLaren, ça sonne bien n'est-ce pas ? Présentement, j'ai seulement envie de courir partout en criant. C'est une très merveilleuse expérience."

2e - Robert Kubica, Renault : "Cette deuxième place est un résultat fantastique pour l'équipe après tout le travail effectué cet hiver. La course a été difficile sur le plan stratégique : j'ai passé les pneumatiques pour sol sec dès que nous avons vu la cadence de Button. J'ai alors réussi à dépasser Massa dans les stands et j'ai repris la piste devant Button. Cependant, c'était mon premier tour en slicks et je n'ai pas pu le contenir. Je pensais passer de nouveau par les stands, mais l'équipe m'a dit que cela était inutile si je pouvais préserver mes pneumatiques jusqu'à la fin de la course. C'est ce que j'ai fait autant que possible, ce qui n'était pas facile avec Hamilton, puis Massa derrière moi. En fin de compte, mes pneus ont tenu et nous avons obtenu un super résultat. Nous avons énormément travaillé cet hiver et il nous reste du chemin pour nous battre régulièrement aux avants postes, mais cette performance est un véritable boost pour toute l'équipe."

3e - Felipe Massa, Ferrari : "Je suis très heureux de ce résultat, pour moi-même et pour l'équipe. En considérant tout ce qui est arrivé - de la pluie au départ, la Voiture de sécurité, passer aux pneus pour le sec alors que la piste était toujours très glissante - nous avons fait un super boulot. Ces points sont très importants pour les classements. La clé pour rejoindre le podium, c'était le départ. Je n'ai pas patiné alors que d'autres cherchaient du grip et j'ai pu monter jusqu'à la deuxième place. Ensuite j'ai perdu des places lorsque j'avais des problèmes d'adhérence, mais grâce à la stratégie j'en ai repris. Je me suis rapproché de Kubica sans pouvoir le dépasser alors que Fernando s'est rapproché très près de moi plus d'une fois. Je crois que les spectateurs dans les gradins et devant leurs télés se sont amusés aujourd'hui : c'était loin d'être ennuyant !"

Alonso a bien récupéré de cet incident : sa 4e place lui permet de conserver la tête du championnat
© Getty Images
Agrandir

4e - Fernando Alonso, Ferrari : "Je suis content de ce résultat. J'ai connu un terrible départ car j'ai patiné sur une ligne blanche et j'étais dernier après la collision avec deux autres voitures au premier virage, alors terminer quatrième est très significatif, surtout en considérant ce qui est arrivé à d'autres pilotes; cela veut dire que nous avons augmenté notre avance sur nos plus proches rivaux dans la course au titre. Lorsque je me suis retrouvé derrière Felipe, peut-être aurais-je pu aller un peu plus vite, mais nous savons qu'il est difficile de dépasser en Formule 1, et entre coéquipiers on ne devrait pas prendre de risques inutiles. Si nous avions dépassé Kubica, alors cela aurait peut-être été une autre histoire, mais ce n'était pas possible, mis à part le fait que je défendais ma position contre Hamilton et Webber qui avaient des pneus plus frais que les nôtres. C'est certain qu'après une course exitante et pleine d'action comme celle-ci, je ne crois pas qu'on entendra beaucoup parler de courses ennuyantes !"

5e - Nico Rosberg, Mercedes : "La cinquième place est un bon résultat après la course mouvementée d'aujourd'hui. La dégradation [de la gomme tendre] à l'arrière était assez mauvaise alors nous avons décidé d'y aller avec un second arrêt pour chausser des pneus frais et tenter d'attaquer le groupe devant. Même avec l'avantage des pneus il aurait été difficile de passer une fois que nous les aurions rattrapés, donc c'était bien de gagner deux positions lorsque Lewis et Mark ont eu leur incident; alors je suis content pour ça. Nous devons continuer à prendre des points pendant que nous améliorons la voiture, alors globalement ce fut un bon weekend."

6e - Lewis Hamilton, McLaren "Ce fut probablement une des grandes courses de ma vie. Oui, c'est possible que la décision d'effectuer un second arrêt pour changer les pneus n'était pas la bonne, mais mon équipe est composée de gens brillants et habituellement ils tombent pile. Les choses ne peuvent pas toujours aller de votre côté, c'est ça la course automobile. C'était décevant d'avoir été sorti par Mark Webber mais j'ai entendu qu'il s'était excusé alors j'apprécie le geste. Je suis satisfait de ma performance, j'ai piloté à fond aujourd'hui et la voiture était bonne. Est-ce que Jenson et moi aurions pu faire un doublé aujourd'hui ? Peut-être, oui, mais on ne peut en être certain. Cependant, ce que je peux dire avec certitude c'est qu'il a mené une grande course."

7e - Vitantonio Liuzzi, Force India : "Une autre bonne course et un autre bon résultat pour l'équipe. C'est la confirmation du rythme démontré au Bahreïn et du travail accompli cet hiver. Nous avons travaillé fort tout le weekend pour cette septième place et c'est un super résultat à la conclusion d'une course folle. Vers la fin de la course les pneus arrière se dégradaient puisque j'étais dessus depuis un bout de temps, mais c'était juste assez pour que je puisse maintenir ma position. Je crois que ce fut un autre weekend parfait et maintenant nous pouvons avoir hâte à la Malaisie."

8e - Rubens Barrichello, Williams : "Ce fut une bonne course, mais vraiment nous aurions dû terminer septième. Nous avons pris une chance en changeant les pneus; je croyais que tout le monde ferait la même chose et c'est pourquoi j'ai pris cette route. D'autres points pour l'équipe, c'est tout de même positif. La voiture est bonne, nous allons simplement prendre d'autres points avant d'obtenir des podiums."

Un combat dont ni Webber ni Hamilton ne sont vraiment sortis gagnants, mais ils ont récolté des points
© Sutton Images
Agrandir

9e - Mark Webber, Red Bull : "Mon départ a été difficile car j'ai patiné, mais j'étais content de m'en sortir troisième. Je voulais rentrer sur le même tour que Sebastian pour chausser les pneus pour le sec, mais évidemment celui qui se trouve en avant à le premier choix alors j'ai dû faire un tour supplémentaire sur les intermédiaires, ce qui m'a coûté beaucoup de temps. À la fin de la course nous avons rattrapé les gars à l'avant, mais il y a eu cet incident. Je présente mes excuses à Lewis pour ça. Je perdais tous les appuis à l'avant de la voiture lorsque je m'approchais d'eux : la voiture s'est soulevée et je l'ai frappé à l'arrière. Je suis tombé en me battant. Je ne me contentais pas d'une sixième place et je voulais un podium, mais finalement la journée a été difficile pour l'équipe. Nous reviendrons."

10e - Michael Schumacher, Mercedes : "J'aurais pu avoir une bonne course aujourd'hui alors c'est dommage que j'aie été frappé juste après le départ. Cet incident a évidemment réglé ma course, mais des choses comme celle-là peuvent arriver et il faut se dire 'C'est la course'. J'ai dû faire le reste de la course en partant de la dernière position mais je dois dire que je m'amusais encore beaucoup car notre rythme aujourd'hui était prometteur, et pendant une partie de la course nous étions plus rapides que le groupe de tête. C'était bien de récolter un point, et nous pouvons emmener ce bon feeling à la prochaine course où nous aurons hâte d'entamer un autre défi."

11e - Jaime Alguersuari, Toro Rosso : "Je suis très heureux car j'ai eu un long combat avec Michael, ce qui était sympa. J'avais beaucoup de pression mais j'ai été en mesure de le garder derrière moi pendant un grand nombre de tours avant de commettre une petite erreur au virage 13 alors qu'il ne restait que quelques tours à faire et il a pu me doubler. Cette erreur m'a coûté un point, mais il faut être heureux du progrès que nous avons fait ce weekend - surtout que je sens qu'il y a encore beaucoup plus à venir.".

12e - Pedro de la Rosa, Sauber : "Pendant un temps la course allait bien, j'ai pu me tenir loin des ennuis et il y avait une bonne chance de marquer nos premiers points. Mais j'ai bien peur que nous ayons sous-estimé l'usure des pneus; à la fin je n'avais plus vraiment de pneus arrière. Pour les derniers 15 tours, c'était juste une question de savoir comment maintenir la voiture sur la piste. J'étais complètement sans défense lorsque Michael et Jaime sont venus me doubler vers la fin."

13e - Heikki Kovalainen, Lotus : "J'ai eu du plaisir aujourd'hui. Notre objectif était de terminer la course et dès le départ nous avions une avance confortable sur les [autres] nouvelles équipes. Difficile à dire si une autre stratégie aurait mieux fonctionné : si nous avions arrêté une fois de plus pour chausser un train de pneus neufs peut-être cela aurait été mieux, mais notre but était de rallier l'arrivée et nous l'avons accompli de nouveau. Maintenant on se rend en Malaisie avec un bon feeling."

14e - Karun Chandhok, HRT : "Un grand merci à l'équipe. C'était difficile de terminer aujourd'hui, c'est d'autant plus satisfaisant. Je dédie ce résultat à tous les mécanos et ingénieurs qui ont travaillé si fort depuis le Bahreïn, sans aucun essai pré-saison. C'est une journée fantastique pour l'équipe en plus d'être un grand pas en avant. Je suis fier d'avoir terminé notre première course [complète]. Nous avons réussi le meilleur résultat possible aujourd'hui. Nous devons continuer à pousser et à travailler et nous arriverons à terminer encore plus haut."

Virgin est maintenant la seule des nouvelles écuries à ne pas avoir franchi une ligne d'arrivée
© Sutton Images
Agrandir

Abandon - Timo Glock, Virgin : "Le début de la course était correct. Après avoir quitté la ligne des puits [NDLR : d'où il a pris le départ] nous avons pu rattraper Chandhok et d'autres voitures, et ensuite on a eu un peu de plaisir à se battre contre Michael. C'était un peu accaparant avec toute la circulation lorsqu'on nous prenait un tour. C'était vraiment dommage de rencontrer un problème à 15 tours de la fin de la course, lorsque j'ai commencé à ressentir que quelque chose clochait avec la voiture. Si ce n'avait été de ce problème de suspension je crois que nous étions bien partis pour notre premier drapeau à damiers. Il faut donc considérer les aspects positifs et voir que nous avons fait des progrès, bien qu'il reste encore beaucoup de travail à faire."

Abandon - Lucas di Grassi, Virgin : "Les débuts de la course étaient bons pour moi, la voiture se comportait bien. Malheureusement, nous avons mal choisi le timing de la stratégie pour changer aux slicks mais à part ça les choses se passaient bien, alors c'est dommage que nous ayons été frappés par un autre problème - un problème hydraulique - et que nous ayons été obligés de nous retirer après 26 tours. Nous trouverons le problème, le réglerons et serons en meilleure position pour la prochaine course, aucun doute là-dessus. Ce sont de petits pas que les autres ne remarquent peut-être pas mais pour nous ce sont de bons pas. Nous travaillons très fort pour améliorer notre situation et j'ai confiance que nous réussirons."

Abandon - Sebastian Vettel, Red Bull : "J'ai senti que quelque chose clochait lors du tour précédent ma perte de contrôle. Je voyais des étincelles émanant de la roue avant gauche; on ne savait pas de quoi il s'agissait alors nous voulions rentrer aux puits. Soudainement, quelques virages avant [de rentrer aux stands], j'avais d'énormes vibrations dès que je touchais les freins. J'ai eu une défaillance quelconque dans le virage 13 et me suis retrouvé dans le gravier. Je n'aurais rien pu y faire, j'ai perdu la voiture et c'était fini. C'est dommage car nous contrôlions la course bien que les conditions étaient difficiles. Mais pour gagner il faut terminer. Ça me casse les couilles de ne pas gagner, mais il y a encore un long chemin à faire dans ce championnat."

Abandon - Adrian Sutil, Force India : "Nous semblions avoir un souci avec le moteur très tôt dans la course. Je pilotais sur quatre cylindres et ensuite j'ai perdu la puissance; c'est tout. L'équipe a tenté de me ressortir de nouveau lorsque je suis arrivé au garage car nous avions une si bonne position et j'étais le plus rapide à un point. Nous avons raté une grande occasion aujourd'hui, mais que pouvez-vous faire. C'est une bonne nouvelle que Tonio ait pu récolter des points et je tenterai de rapporter les miens à la prochaine course."

Les deux Renault étaient aux antipodes l'une de l'autre en Australie
© Getty Images
Agrandir

Abandon - Vitaly Petrov, Renault : "J'ai pris un bon départ en gagnant huit places et j'ai apprécié les premiers tours sur le mouillé, lorsque j'étais entré dans le top 10. Nous avons changé de pneumatiques et passé les slicks au même moment que tout le monde, mais je me suis fait piéger dans la zone de freinage du virage 3 et je me suis retrouvé dans le bac à graviers. Je suis très déçu car je pense que j'aurais pu marquer mes premiers points aujourd'hui. Malgré tout, je suis heureux pour l'équipe et pour Robert, dont la deuxième place illustre le potentiel de la voiture."

Abandon - Bruno Senna, HRT : "Je n'avais pas l'intention de terminer mon deuxième Grand Prix par une défaillance hydraulique, mais c'est la course ! J'ai connu un bon départ et j'étais 14e après le gros accident en avant. C'est fantastique pour l'équipe de rallier l'arrivée [Chandhok]. Nous avons une bonne quantité de données sur lesquelles travailler pour la Malaisie. J'espère que nous pourrons terminer la prochaine course avec les deux voitures."

Abandon - Sébastien Buemi, Toro Rosso : "Les choses ont vraiment mal été pour moi aujourd'hui car j'ai été impliqué dans l'accident de quelqu'un d'autre dans le premier tour. Je n'ai pas eu le meilleur des départs mais je maintenais ma position. Et soudainement j'ai été frappé à l'arrière au virage 6. Il s'agit d'une fin très décevante pour un weekend prometteur où il y avait de véritables chances de marquer des points. Mais c'est la course et au moins nous n'aurons qu'à attendre quelques jours pour essayer de nouveau en Malaisie."

Abandon - Nico Hulkenberg, Williams : "Évidemment, la journée a été assez décevante. J'étais déjà dans le virage lorsque j'ai soudainement été frappé à l'arrière par Kamui Kobayashi. C'était un assez gros impact. Je ne suis pas certain de ce qui l'a causé, mais c'est frustrant car j'avais hâte de faire ma première course ici."

Abandon - Kamui Kobayashi, Sauber : "Il semblerait que j'aie touché un vibreur ou une autre voiture au virage 3. C'était serré et je ne me souviens pas de quelque chose de majeur, mais les données indiquent qu'il y avait quelque chose. Je n'avais pas d'inquiétudes au sujet de l'aileron avant, mais quelques virages plus tard il s'est détaché et s'est coincé sous la voiture. Au début je ne savais pas ce qui était arrivé; je n'avais plus aucun contrôle."

Non-participation - Jarno Trulli, Lotus : "Malheureusement nous n'avons pas pu prendre le départ aujourd'hui vu une défaillance hydraulique sur la grille; malgré les meilleurs efforts de l'équipe, nous ne pouvions le réparer à temps pour faire la course. Nous allons régler ça à temps pour la Malaisie - j'ai hâte d'y être et de voir ce qu'on peut faire à Sepang."

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff