• GP d'Abou Dabi - Pirelli

Des stratégies à un arrêt

ESPN Staff
3 novembre 2012
Paul Hembery, le directeur de Pirelli Motorsport © Getty Images
Agrandir

Il fallait chausser les gommes tendres ce samedi pour décrocher la pole position sur le tracé de Yas Marina, ce qu'à parfaitement réalisé Lewis Hamilton au volant de sa McLaren MP4-27 alors que les pilotes ne devraient observer qu'un arrêt en course demain.

"La dégradation des pneumatiques est faible sur les deux composés", a déclaré Paul Hembery à l'issue du samedi à Abou Dabi. "La surface de la piste est particulièrement lisse un peu comme sur le tracé de Greater Noida".

"Nous avons vu de superbes tours comme celui Lewis Hamilton, mais aussi Pastor Maldonado qui a réussi à tirer la quintessence de sa Williams", a-t-il ajouté alors que le Vénézuélien a décroché la quatrième place sur la grille de départ à plus d'une demi-seconde du poleman.

"Nous pensons que la plupart des écuries opteront pour une stratégie à un arrêt", a conclu le patron du groupe Pirelli Motorsport alors que la majorité du paddock ne pourrait passer qu'une fois par les stands comme il y a une semaine en Inde.

NOTE : Vettel, 3e sur la grille, a été exclu des qualifications car la quantité de carburant dans son réservoir ne permettait pas de prélever un échantillon conforme au règlement. Relégué en fond de grille, il a décidé, avec son équipe, de partir de la voie des stands.

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff